CORNAC EXPEDITION
Bébé Felix est arrivé en août 2008!! C'est décidé pour ses 13 mois nous partons 6 mois en Vanette direction l'Inde!! Départ : octobre 2009 - retour mars 2010
Accueil
Qui sommes-nous ?
Notre parcours
Livre d'or
Notre préc. voyage
robinland.uniterre.com

Rubriques

1 FRANCE
10 PAKISTAN
11 INDE
2 ITALIE
3 SLOVENIE
4 CROATIE
5 HONGRIE
6 ROUMANIE
7 BULGARIE
8 TURQUIE
9 IRAN
FELIX ON THE ROAD
La Vanette
Le projet
Le retour
Les aurevoirs
Les prepas
Notre com
notre parcours
Qui sommes nous

Menu

laspid
Une histoire de famille


 


 

 
BON RETOUR PAPY ET MAMY

VOILA LA FAMILLE AU COMPLET!!!
 Voilà 5 mois que nous avons terminé notre road trip et que nous avons regagné notre maison.
Nous avons retrouvé notre famille et nos amis et cela fait du bien.
Mais manquaient à l'appel Papy et Mamy, en road trip en Amérique du Sud.
Nous étions si impatient de les retrouver...
Chose faite depuis quelques jours et nous voilà ravis!!!

Felix a rretrouvé son Papy et sa Mamy!!!!

BISOUS A VOUS DEUX ET BON RETOUR PARMIS NOUS....


Publié à 11:29, le 11/09/2010, dans Le retour,
Mots clefs :
Lien

PAPY ET MAMY SONT DE RETOUR!!!!!

 BON ANNIVERSAIRE MAMY

ET

BON RETOUR EN FRANCE

Aujourd'hui est un grand jour car c'est l'anniversaire de Mamy, BON ANNIVERSAIRE!! et voilà 4 jours que papy est mamy ont embarqué sur le bateau qui va les mener jusqu'en France.

Votre retour est une joie pour nous et à très vite!!!!



Publié à 12:15, le 3/08/2010, Clermont-Ferrand
Mots clefs :
Lien

Petit contre temps de dernières minutes....

Nous voila en Haute Loire depuis 1 semaine et le temps est bon!! Mais bien sûr, nous avons hâte de finir notre route jusqu'à Clermont Ferrand ou nous attendent nos amis et notre famille.

Mais voilà un petit contre-temps imprévu : Felix est Manu ont eu la Gastro. Et oui 31 000 km avec une pharmacie chargée à bloc et personne pour puiser dedans pendant 5 mois et il faut qu'on pose nos valises en France pour enfin ouvrir cette fameuse pharmacie, c'est un comble!!!

Bon Felix qui a beneficié des bons soins des medecins des urgences de nuit du Puy et a été guéri en 24h et Manu qui était trop faible (ou trop têtu!!) pour aller jusqu'au médecin a été gueri en 48h. Et voila, nous voilà à présent tous sains.

En route pour nos derniers kilomètres qui vont nous mener à ...
 

LA MAISON!!!!
 
 


Publié à 14:19, le 17/03/2010, dans Le retour,
Mots clefs :
Lien

Petit questionnaire de retour de voyage


 

 
Notre retour de voyage

1 - Alors, voyager avec un bébé, inconscience ou pas?
 

Non, pas de danger ni pour lui, ni pour la famille. La présence de Félix n'a en rien modilié notre destination, pas même la traversée du Pakistan. Il s'est parfaitement bien adapté à toutes les situations et surtout à nous, les parents, de nous adapter au rythme de Félix.

Bien sûr, il ne se souviendra pas du voyage mais dans sa construction personnelle, avoir des parents diponibles 24h/24h, ça compte. Et puis, il a vu des choses, des paysages, des personnes, il a entendu des sons, il a connu des ambiances qui resteront gravés en lui, enfin nous l'espérons.

De plus, quel merveilleux passeport qu'a été notre merveilleux bébé, un sourire de Félix ou un coucou de Félix et hop les portes s'ouvrent et les rencontres sont facilitées.

En plus, la chance a été avec nous  : pas de pépins ni de maladie,

alors oui Félix était le bienvenue dans notre road trip!!!!
 

2 - Quel est le pays dans lequel on s'est senti le mieux?
 

La France bien sûr, mais à part la france incontestablement et sans hésiter, nous répondons l'IRAN. En effet, l'hospitalité des iranniens est sans commune mesure avec les autres pays. Une ambiance familiale et amicale flotte dans ce pays.  Les relations sont honnêtes, simples et souvent amicales. Nous avons eu du mal à refuser les moults invitations qui nous ont été proposées.

Et bien sûr L’Inde riche et diverse avec ses éléphants, palais de maharadjahs, temples jaïns, le Taj Mahal,  les multiples ethnies et religions, les vaches un peu partout, les magnifiques paysages du Kerala, les rizières, les champs de thé, les palmiers, la végétation tropicale, les réserves d’animaux, les plages de cocotiers et sable fin, les saris très colorés, la cuisine simple et épicée....
 

3 - Quel est le pays qu'on a trouvé le plus difficile?
 

Le pays le plus difficile a été l'Inde. Le fait que nous y soyons resté 2 mois peut être mais aussi la difference de culture est parfois difficile a assimiler.L'Inde et sa misère, sa saleté, ses routes défoncées, ses embouteillages et ses klaxons !
 

4 - Quels sont nos meilleurs souvenirs, nos meilleurs moments, les moments les plus drôles?
 

Nos meilleurs moments, nous les avons passés lors de nos visites à Jean-Luc en Roumanie, à Primoz en Slovenie, à Solange, Alain et Emma en Inde et à Nou, Carlo et Thalie en Italie. Et bien sûr les rencontres à Tabriz, à Qom, à Persepolis.... et de délicieuses émotions lors de l'administration du blog lorsque nous lisions les messages des amis et de la famille, ça fait si chaud au coeur!!!

Nos meilleurs souvenirs restent de toute évidence les plages de sable fin et le soleil d'Inde et de Turquie, les pics-nics et bivouacs parfois dans des endroits de rêve, dans une bananeraie par exemple, les passages en douane qui se sont toujours fait dans la bonne humeur et avec émotion, les bons petits plats préparés par Chris après une journée de kilomètres,
 

5 - Quels sont nos pires souvenirs, nos pires moments, les moments les moins drôles?
 

Zut et re-zut pour la panne d'ordi en Iran, mais finalement un cahier et un crayon ça a fait aussi bien!

Les jours "sans" de Felix étaient difficiles car pas possible de l'isoler dans sa chambre, de le donner à garder, nous nous sentions bien seuls dans ces moments.

La stupidité des policiers iraniens à zaidane nous avainet épuisée, nous étions heureux de les avoir semés et d'avoir cette sensation de totale liberté.

Les bivouacs avec la voiture embourbée, grrrrrrrr....

Lorsqu'on nous demandait pour la énième fois dans la journée de forcer Felix à poser pour des photos alors qu'il ne voulait pas, alors là c'est Felix le boss!

L'arrivée de nuit et escortés à Jacomabad : flipante et les larmes aux yeux, mais dans quelle galère on a été se fourrer!!!

Et bien sûr, amorcer le retour, nous savons alors qu'il va faloir rouler, rouler et rouler,dur dur!
 

6 - Nos manques? Nos regrets? Nos envies?
 

Parfois  on se prenait à rêver d'un camion plus grand dans lequel on pourrait circuler sans ouvrir les portes les jours de froid et de pluie, un camion dans lequel nous ne serions pas obliger de faire tant de logistique avant de s'installer pour la nuit,

Nous aurions aimé être présents à la fête de Papy et Mamy, Pierette et Denis qui a été un vrai succès, nous en avons eu echo!

Ne pas passer les fêtes de fin d'année, surtout pour Felix qui fêté son premier Noël a été un peu difficile.

Ne pas avoir les copains et la famille sous la main pour une bouffe, une sortie, faire du shoping, ça manque et ça motive le retour.
 

7 - Qu'est ce que le voyage nous a révélé, appris?
 

Manu est vraiment zen et calme, bien que les incessants klaxons indiens avaient presque fini par le rendre un peu dingue (dingue à la Manu donc ramené à l'echelle de Chris ça correspond à un tentiné nerveux),

Bon c'est pas une révélation mais Chris est vraiment une bien piètre co-pilote, aussi Manu est un excellent pilote-jongleur : il arrive à conduire tout en s'orientant avec notre mini-gps tout en lisant la carte routière le tout sur les routes défoncées d'Inde au traffic de dingue.
 


Publié à 11:08, le 17/03/2010, dans Le retour, Auvergne
Mots clefs :
Lien

Retour à la maison

France

08-03-2010

Et bien voilà, tout ça pour ça! 31 000 km et nous revoilà en France.

Nous laissons derrière nous notre anglais et passons au français.

Nos projets avant le retour à l'appartement et au travail : rendre visite aux tatas, mémés, tonton, cousine.... Enfin voilà nous préparons felix aux milliards de bisous qui vont lui tomber dessus les jours à venir.

Et maman envoie un enorme fichier photo à Papy et Mamy en Amérique et bien sûr nous voilà dispo pour suivrent à notre tour les aventures de papy et Mamy sur

http://robinland.uniterre.com/



Publié à 14:11, le 9/03/2010, dans Le retour, Lyon
Mots clefs :
Lien

L'Italie

Italie

05-03-2010

Nous faisons escale chez NOU, CARLO et THALIE (4 ans) où nous passosn 3 jours merveilleux tous 6. Thalie et felix sont complices pendant que les adultes n'arrêtent pas de passer du bon temps à table et de manger du bon fromage d'Italie. Nous allons nous promener en ville, faire du shopping, à la montagne où Felix a l'occasion de voir de près ce qu'est de la neige. 

Nous avons hâte de vous recevoir cet été à Clermont-ferrand et passer de si bons moments que nous avons passés en votre compagnie. Nous allons essayer de prononcer quelques mots en Italien ou en Thaïlandais ou bien perfectionner notre anglais...



Publié à 12:05, le 9/03/2010, dans 2 ITALIE, Italie
Mots clefs :
Lien

Escale chez PRIMOZ et sa famille

Slovenie

04-03-2010

Brrrrr qu'il fait fraoid et en plus il neige! Plus que quelques kilomètres et nous sommes chez Promoz et ses parents. Accueil très chaleureux!!! Merci à Primoz et ses parents pour cette accueil si sympathique. Nous passons une nuit dans leur chaude maison et après une visite touristique en voiture chauffée nous quittons la Slovénie pour l'Italie.

A bientôt Primoz et surtout prend soin de ta santé et repose toi bien avant la saison qui sera, nous le souhaitons ensoleillée!!



Publié à 11:46, le 9/03/2010, dans 3 SLOVENIE, Slovénie
Mots clefs :
Lien

Bulgarie - Roumanie - Hongrie

Bulgarie

28-02-2010

Nous passons la frontière plus que très rapidement. Après quelques kilomètres, le moteur de la voiture fait des râtéset refuse d'accélérer. Nous nous arrêtons donc dans un hôtel et aujourd'hui dimanche, inutil de chercher un garage, nous verrons ça demain. Mais pour ce soir, notre souci principal est de choisir un menu parmi les plats du restaurant tous aussi alléchants les uns qure les autres; Nous nous régalons notamment avec les tripes gratinnées aux champignons et au fromage... Digestion et nuit impécable.

Au fait, la voiturer est en panne! OK pas de problème; Le patron de l'hôtel appelle un ami garagiste qui vient ausitôt à l'hôtel. Manu et le garagiste partent au garage changer le filtre à huile, boire un café, échanger sur le voyage et se faire offrir un petit bracelet de laine habilement noué par la femme du garagiste!!!

A partie de maintenant, les journées sont si fraiches que nous ne mettons plus beaucoup le nez dehors et dropons, mangeons les kilomètres et allons d'hôtel en motel en pension; Finis les campings, campements et autres bivouacs.

 

Nous tentons de passer par la Serbie, pour couper un peu mais en vain. Notre attestation d'assurance n'était pas actualisée selon la nouvelle règle de juillet 2009 qui convient de faire la distinction entre la Serbie et le Monténégro; Merci la MAAF! Nous avons donc le choix de rebrousser chemin et de passer par la Roumanie ou de payer 100 € l'assurance Serbe. Nous rebroussons chemin et passons par la Roumanie en transit express.



Publié à 11:33, le 9/03/2010, dans 7 BULGARIE, Roumanie
Mots clefs :
Lien

Nos dernieres visites touristiques

Nous quittons ALANYA pour les chutes de NANAVGAT. Le site est inondé pour la plus grande joie de Felix, qui sous la pluie, les pieds dans l'eau est le bébé le plus heureux du monde.

Puis nous nous rendons à APALUKALE où de grosses formations de calcaire habillent la montagnes de blanc.

Ensuite, nous visitons les vestiges romains d'EFES; Visite longues et passionante et d'un début de visite avec un Felix qui court, grimpe et patouille dans les flaques et trous d'eau, nous sortirons du site avec un bébé complet cuit et claqué!

Puis après une nuit embourbée dans un chemin terreux d'où un tracteur est venu nous sortir au matin et une nuit bien au chaud dans un hôtel, nous passons en Bulgarie.



Publié à 11:19, le 27/02/2010, dans 8 TURQUIE, Turquie
Mots clefs :
Lien

sole?l, plage ......

Turqu?e

19-02-2009

De ORUMIEH, nous tentons de trouver la front?ere a env?ron 50 km. Pa sde panneaux, nous longeaons la montagne par de pet?tes routes s?nueuses.

Nous trouvons enf?n le pet?t poste de front?ere et apres les formal?tes de rout?ne sans embuche, nous vo?la en Turqu?e.

Le contraste est sa?s?ssant et comme pour accentuer ce contraste, le c?el se charge de nuages gr?s et epa?s. Nous nous enfoncons dans ses hautes montagnes no?res qu? semblent nous haper. Les ecla?rs ecla?rent les sommets enne?ges. Le tonnerre resonne ca et la. La plu?e rend la v?s?b?l?te d?ff?c?le. Les frequents arrets aux cheks post de pol?ce, le long de la front?ere Irak?enne, donnent paradoxalement un sent?ment d ?nsecur?te. Chr?s aperco?t un crabe traverser le route! Manu l aura?t cru devenu folle s? ?l n ava?t pas apercu a son tour 2 autre crabes un peu plus lo?n. Quelques km auparavant, nous av?ons mange des loukoums gent?llement offerts par des pol?c?ers. Y a t ?l un rapport avec nos v?s?ons? En tout cas, c est pour nous un scoop : des crabes v?vent en montagne a plus de 500 km de la mer!!

Il est tard; Fel?x dort deja depu?s un bon moment a l arr?ere de l auto. Pas de poss?b?l?te de campement. Chr?s rejo?nt Fel?x a l arr?ere. Manu dorm?ra dans un duvet sur le s?ege passager apres avo?r stoppee la vo?ture sur un park?ng de cam?ons. En cette nu?t galere, ?l est bon d penser au confort de notre foyer qu? nous attend en France!

Le lendema?n, le sole?l br?lle, les checks post le long de la front?ere Syr?enne d?spara?ssent, les montagnes sont ma?ntenant derr?ere nous et cette nu?t de galere nous la?sse juste le sent?ment d avo?r fa?t un mauva?s reve. Selon Chr?s, une chance que nous n ayons pas rencontree en plus la ne?ge sur la route et selon Manu, c est la gu?gne, tout ca pour ne pas rencontrer le mo?ndre flocon de ne?ge  sur la route!

Nous rejo?gnons la cote med?teraneenne sous une temperature tres agreable et un sole?l rad?eux. Et nous vo?la, dans un camp?ng ou nous nous ?nstallons a 2 pas de la plage, pet?t dejeuner et dejeuner au sole?l sur la plage..... Hummmm qu on est b?en!!

 

 



Publié à 18:26, le 24/02/2010, dans 8 TURQUIE, Antalya
Mots clefs :
Lien

Iran, chaleur huma?ne retrouvee!!!!

IRAN

06-02-2009

Apres 2h30 de formal?tes pak?stana?ses et ?ran?enne, nous vo?la sur le sol Iran?en.

Chr?s retrouve son vo?le. Un douan?er, prenant Fel?x pour une f?lle, nous demande de le vo?ler! Ce a quo? Chr?s tente d expl?quer que c est un garcon et ce a quo? le pol?c?er s excuse en r?golant!!

Une escorte Iran?enne se met en place, enf?n une escorte : un gam?n de 20 ans , sans rad?o et sans arme hab?lle en m?l?ta?re prend place dans notre veh?cule. A quo? cela r?me t ?l? Nous ne savons pas s? ce n est a une belle pla?santer?e.

Bon la, nous avons un beso?n urgent de d?esel. A 6 km de la, se trouver MIRJAVE et sa stat?on de carburant pour cam?on ou nous av?ons fa?t le ple?n a l aller mun?s d un bon adm?n?strat?f que nous av?ons pen?blement obtenu a ZAHEDAN.

En Iran, les veh?cules legers fonct?onnent a l essence et les propr?eta?res de tracteurs, am?ons et m?n?bus D?esel ne peuvent al?menter leur veh?cule que mun?s d une carte. Sans cette carte, reste la solut?on d acheter le d?esel a un propr?eta?e de cette fameuse carte ou p?re au marche no?r.

 Et b?en la, nous achetons le d?esel 20 fo?s le pr?x!!!! Pu?s traversee de desert jusqu a ZAHEDAN (a 100 km) ou nous restons 2 jours a demander, parlememter, ?mplorer, ordonner... un bon adm?n?strat?f pour acheter du D?esel honnetement et surtout a un pr?x ra?sonnable car ?c? comme a MIRJAVE, le pr?x du d?esel au marche no?r est mult?pl?e par 10 ou par 20.

Notre s?tt?ng a la pol?ce nous a valu une perte de temps et surtout de pat?ence ma?s auss? une nu?t offerte dans un grand hotel de la v?lle. Bon la, ?l faut d?re que devant les belles promesses non tenues de la part des off?c?ers hab?l?tes a reflech?r, nous av?ons ?nstalles notre campement sur le trotto?r devant le grand poste de pol?ce de la v?lle. Le so?r, nous recevons meme la v?s?te d un grade a l hotel, presantant ses plates excuses pour le derangement et nous promet que le lendema?n le necessa?re sera fa?t.

 Le lendema?n, les stup?des escortes de pol?ce se succedent et comme present?s POINT DE DIESEL!! Deja agacee de la ve?lle, Chr?s commence sa journee a passer une belle fumee a la 1ere escorte qu? oubl?a?t nos passeports a l hotel.

Pu?s enf?n, l escorte de cow-boys s arretant a chaque commerce pour se fa?re remettre des art?cles gratu?tement et entre temps fa?re la course sur les boulevards avec les vo?tures, nous a conva?ncu de les semer et d acheter notre carburant au marche no?r.

Nous qu?ttons ZAHEDAN sans escorte et fat?gues!!

Pu?s traversee du desert jusqu a BAM ou nous retournons a la guest house AKBAR GUEST HOUSE : dehors tempete de sable et grand fra?s.

Pu?s, nous dec?dons de retrouver un peu de chaleur donc nous prevoyons notre trajet par le Sud pu?s par l Est, plutot que par Teheran comme a l aller.

Nous longeons le Golfe pers?que, traversons SHIRAZ, pu?s v?s?te de PERSEPOLIS qu? dra?ne beaucoup de monde en ce jour fer?e ( fete de la v?cto?re de la revolut?on ?slam?que de 1979).

Nous oubl?ons v?te les mesaventues vecues a MIRJAVE et ZAHEDAN et retrouvons un Iran et de chaleureux Iran?ens.

L Iran n a r?en a vo?r avec les prejuges que nous avons en france a l egard de ce pays.

de jeunes Iran?ens cult?ves et ouverts nous demandent pourquo? l occ?dent cra?nt l Iran. Nous leur expl?quons que dans nos med?as, ne sont evoques que les evenements pol?t?ques malheureux et les regles str?ctes en v?gueur qu ?mpose la republ?que ?slam?que et que jama?s ne sont evoques le developpement econom?que, culturel et ?nstellectuel de ce pays et jama?s nous n entendons parler de le populat?on Iran?enne et de leur ?nstruct?on, hosp?tal?te, modern?sme et savo?r v?vre. Et ne conna?ssanr que tres peu ce pays, nous nous ?mag?nons une femme ?ran?enne enfermee et sous la coupe de mar?s or dans les grandes vlles les femmes ?ran?ennes sortent et v?vent comme les europennes modernes, le vo?le en plus certe!

Un grand espr?t de fam?lle regne dans ce pays. L Iran nous donne l ?mpress?on d etre une grande fam?lle.... nous sommes sous le charme!!!

Apres PERSEPOLIS, nous longeons le front?ere Irak?enne, traversant AHVAZ, cap?tale du KHUZESTAN, grande et r?che c?te ?ndustr?elle et moderne encerclee d explo?tat?on petrol?eres aux chem?nees de feux.

Pu?s, d?rect?on SUSE ou nous nous arretons pour une v?s?te de s?te de CHOQUAZAMBIL, sous une chaleur ecrasante et ou ?l est bon de cotoyer les Iran?ens.

Ensu?te, nous passons 2 nu?ts dans un hotel confort de SAQUEZ ou ?l fa?t bon v?vre. Apres plus?eurs b?vouacs, nous apprec?ons et fel?x auss?. Il est de plus en plu?s merve?lleux et adorable. Il l eta?t deja avant ma?s la ?l a passe el sommet du plus haut des extrem?tes des bornes des l?m?tes du sommum du + + du bebe parfa?t. Il d?t HA BON  et acqu?esse a tout ce qu on lu? d?t, nous fa?t des b?sous et des cal?ns spontanes, nous a?de a ranger, fa?s ple?n de sour?res et de coucou au personnel de l hotel, se t?ent a table au restaurant.... et ca dure!!! S? b?en que nous en sommes redu?t a ch?poter sur les deta?ls, nous, pauv-parents, s?non a quo? qu on sert nous les parents???? Ou? bon, en fa?t, on est gaga de notre TITI, ma?s nous en avons consc?ence donc y a mo?ndre mal, non?

Dern?ere nu?t en Iran a ORUMIEH. Nous nous ?nstallons dans le haut de la v?lle avec superbe vus ma?s la pol?ce prefere nous savo?r dans le grand parc de la v?lle au coeur de la v?lle. Nous nous y ?nstallons donc, sur leurs conse?ls.

Rappelons qu en Iran, les parcs servent auss? be?n a la promenade, jeux, p?c-n?cs et b?vouacs.

Le lendema?n, apres quelques coursettes pour depenser nos derne?rs R?els, nous nous d?r?geons vers la front?ere Turque.

Au revo?r l Iran, nous rev?endrons c est certa?n!!



Publié à 17:36, le 24/02/2010, dans 9 IRAN, Iran
Mots clefs :
Lien

Une traversee escortee....

Apres une promenade dans les jard?ns de Shal?mar, nous sortons de LAHORE en arpentant qurt?ers res?dent?els de style br?tan?ques et v?eux qurt?ers aux traversees bucol?ques :

 

Nous souha?tons traverser les montagnes qu? rel?ent DERAGUAZI KHAN et QUETTA. Ma?s, nous sommes v?te stoppes a un des nombreux Pol?ce Chek post.

Au Pak?stan, tous les 3 a 10 km, ?l y a un chek pol?ce post : une pet?te cabane avec 2 ou 3 pol?c?ers qu? controlent les passages et ou nous enreg?strons notre passage sur un reg?stre pap?er.

Ils nous expl?quent, que pour passer par la, ?l faut un perm?t spec?al et la commence l escorte.

Nous avons, au telephone, une personne de l ambassade de France qu? nous expl?que que nous devons etre excortes car la s?tuat?on est de plus en plus tendue et qu ?l est cntent de nous entendre car une ONG ava?t s?gnalee notre d?spar?t?on.

A part?r de ma?ntenant, la traversee escortee est rap?de : en 4 jours, nous atte?gnons la front?ere Iran?enne.

A RAJANDUR, nous sommes loges dans une chambre VIP d une guest house de pol?ce. A QUETTA, nous dormons a l hotel et a DALBANDIN (ou le franca?s ava?t ete enl?ve en ple?ne journee au restaurant), nous campons dans l ence?nte du poste de pol?ce.

Nous ne percevons pas le danger car l amb?ance est tres detendue. L escorte se relaye tout les 40 a 70 km et les pol?c?ers sont charmants, d?screts et certa?ns meme amusants. A chacun de s etonner que nous n ayons qu un seul enfant et de nous conse?ller d en fa?re un 2eme. Pas etonnant, au nombre d enfants annonces par chacun; un nous annonce 8 enfants!!!!

Dern?er jour au Pak?stan.

Nous nous levons de bonne heure car ?l nous reste pres de 300 km avant la front?ere Iran?enne.

L amb?ance est a l ?mages des jours precedents : photos, gouz? gouz? entre Fel?x et les pol?c?ers.

Au revo?r le PAKISTAN!!!! Nous rev?endrons. Nous v?s?terons le Nord.

Apres de chaleureux au revo?rs au Pak?stan, nous effectuons notre passage en front?ere.



Publié à 16:11, le 24/02/2010, dans 10 PAKISTAN, Quetta
Mots clefs :
Lien

Retour au pakistan

PAKISTAN

Entree le 30 janvier 2010

Le passage en douane ets tres simple et rapide. Nous sommes les seuls, Ha non c'est vrai il y a eu ce touriste chinois en sac a dos dont le passage a etait encore plus rapide que nous!

Nous logeons pour 2 nuits a LAHORE. Nous allons a l'ambassade d'Iran demain pour notre demande de visas puis nous tracons.

Les connexions INTERNET vont se faire rares pendant le mois a venir. Nous pensons faire le PAKISTAN en 8 jours et l'IRAN en 3 semaines environ.

Alors a bientot.

Coucou, nous revoila!! Il s`en est passe du temps depu?s notre dern?ere connex?on!!!

Nous passons 3 nu?ts a Lahore au l?eu de 1 prevue. Nous devons fa?re les dern?eres formal?tes d obtent?on des v?sas Iran?ens a l ambassade d Iran. Il nous en faudra du temps et de la pat?ence pour les obten?r!

Il y a 2 mo?s deja, nous nous et?ons presentes a cette meme ambassade ou nous av?ons ret?res nos 3 fomula?res pap?er a completer et ou nous nous sommes fa?t expl?quer la procedure d obtent?on des v?sas. Il s ag?t donc de fa?re une demande et payer sur Internet af?n d obten?r un code et se presenter ensu?te a l ambassade mun?s de ce code. Apres avo?r fa?t les formal?tes sur Internet et obtenu le code (non sans mal, encore merc? mamy P?errette de nous avo?r depatou?ller tout ca!!!), nous nous presentons a l ambassade.

Code OK, ?ls ont notre doss?er. Les photos de Chr?s qu? convena?ent ?l y a 2 mo?s ne sont plus convenables, elle do?t etre vo?lee et pas une meche de cheveux qu? depassent.Nous sortons donc de l ambassade fa?sant fa?re un jeu de photos. Bureau su?vant, ?l manque 2 photos de Manu. Re-Manu sort de l ambassade fa?sant fa?re a son tour un jeu de photo.

A present, ?ls nous demandent nos empruntes d?g?talesestamp?lles du tampon de la pol?ce. Re-nous sortons de l ambassade, prenons un r?ckchaw pour l autre bout de la v?lle. Arr?vee devant le grand bat?ment de la pol?ce a plus?eures entrees.

Comment expl?quer en Angla?s au gard?en pak?stana?s qu? ne comprend pqs b?en l angla?s que nous devons entrer dans l ence?nte pour fa?re des empruntes d?g?tales pour une demande de v?sas Iran?ens??!! Il na comprend r?en ma?s on entre. Ha, pas plus lo?n, ?l faut un dro?t d entree, non c est l entree su?vante. A l entree su?vante, non c est la porte precedente! Nous nous retrouvons donc au po?nt de depart. La, un jeune pak?stana?s parlant parfa?tement b?en l angla?s se propose de nous a?der. Apres lu? avo?r expl?que nos beso?ns, ?l demande a plus?eurs off?c?ers pour enf?n nous or?enter vers la 3eme entree : nous traversons une prem?ere cour bondee de monde, passons sous un porche pour rejo?ndre une seconde cour a arcades. Sous ces arcades, de grandes p?eces sombres et no?rc?es, bordees de v?e?lles males, accue?llants d?fferents bureaux separes par de greosses v?e?lles armo?res de bo?s et metall?ques. Moults off?c?ers se succedent, le su?vant demandant toujours plus de docs que le precedent, et chaque fo?s de re-expl?quer ce pourquo? nous sommes la.

Nous sommes dans une h?sto?re sans f?n!!

Et pendant ce temps, se succedent dans notre pet?t bureau des pr?sonn?ers menotes et encha?nes a qu? l un?que off?c?er hab?l?te prend les empruntes. Dans cette amb?ance de f?lm relatant la v?e dans les pr?sons d un autre temps, Fel?x s amuse a gr?mper sur les malespu?s a s agr?pper sur les barreaux des fenetres, a se fauf?ler entre les pr?sonn?ers pour tenter d arracher les cadenas des males b?en tenaces.

M?racle! L off?c?er hab?l?te nous passe enf?n son rouleau d encre sur les do?gts et de deposer nos empruntes sur le formula?re fourn? par l ambassade d Iran.

Retour a l ambassade d Iran en r?ckchaw. Tout est OK, ?l ne reste plus qu a passer de nouveau a la ca?sse. Alors qu ?l y a 2 mo?s, on nous cert?f?e les v?sas payables en Euros , a ce jour ?ls ne sont payables qu en roup?s. Nous avons donc 50 m?nutes avant la fermeture pour trouver une banque et fa?re un change. Pendant que Chr?s et Fel?x attendent a l ambassade, Manu fa?t chauffer les baskets a la recherche d une banque. Apres une heure de course folle et 4 banques, dont certa?nes aux retra?ts automat?ques HS et aux gu?chets ne proposant que des gros changes (pas assez d Euros a changer!), Manu esoufle retrouve Chr?s et fel?x devant une ambassade d Iran fermee.

Le lendema?n mat?n, apres une nu?t sup. a l hotel , nous allons regler et a 16 heures, nous recuperons enf?n nos v?sas.

Et ou? ca se mer?te l Iran!

Bon ma?ntenant, d?rect?on les montagnes pak?stana?ses!



Publié à 15:06, le 31/01/2010, dans 10 PAKISTAN,
Mots clefs :
Lien

Crochet dans les montagnes...

Avant de rejoindre la frontiere a AMRISTSAR, nous effectuons un crochet en montagne entre CHANDIGARH et JALANDHAR. Villages de montagnes et rizieres en terrasse nous transportent dans une Inde differentes.

Nous laissons derriere nous une Inde bruyante et agitee et decouvrons une Inde paisible (et propre!).

Puis dernieres petites coursettes a AMRITSAR avant le passage en douane pour le PAKISTAN.

Pet?t pincement au coeur apres 2 mo?s passe en inde. C est une etape d en sort?r a present!!!!!!!

Bye bye l inde!!!!



Publié à 15:06, le 31/01/2010, dans 11 INDE, Jalandhar
Mots clefs :
Lien

Visite de HAMPI

Nous quittons BANGALORE.

De magnifiques paysages de cocotiers, rizieres, montagnes de blocs de granit et de bananiers s'offrent a nous comme des milliers de cartes postales : la nature est superbe!!!!

 Nous bivouacons, proche HAMPI, dans une bananeraie, des bananiers a droite, a gauche, tout autour de nous et au loin vue sur de magnifiaues et gigantesques blocs de granit...

Au petit matin, nous nous rendons a HAMPI. Ambiance detendue au milieu des ruines (site classe au patrimoine mondial de l'UNESCO).

Les ruines couvrent une vaste etendue. Nous vivitons a pied Hampi Bazaar et son bourg et les formation srocheuses juste au dessus. Ensuite en voiture, nous vivitons la partie sud et contournons la Cite Royale.

Ensuite, nous reprenojns la route via HOSPET, dont la folle traversee est plus que penible. Outre les fortes odeurs de canal ou croupissent des tas et des tas d'ordures, la circulation est plus que fantaisiste et les pietons envahissent les routes. Nous abandonnons meme la recherche d'un resto dans ce chao sonore, visule et olfactif.

Avons nous oublie que l'inde c'est aussi ca ou est ce que c'est la pire ville que nous ayons traversee?

Le lendemain de notre depart de BENGALORE, nous assistons a une longue eclipse, car a de jolies paires de lunettes decoupees dans une radiographie de la colonne vertebrale de Solange!!! Merci Solange!



Publié à 14:58, le 31/01/2010, dans 11 INDE, Hampi
Mots clefs :
Lien

2 jours a DELHI, ville de contraste!

Nous tracons a DELHI pour 2 jours.

Nous arrivons par le Sud de Delhi, le NEW DELHI.

Au Sud : les hotels et les boutiques de luxe et le DELHI residentiel.

Au Nord : le OLD DELHI bruyant et agite.

Et au milieu le PAHAR GANJ : le quartier des routards. Un qurtier anime, aux immenses enseignes lumineuses.

Le lundi, la plupart des sites sont fermes, surtout FORT et le MUSEE NATIONAL que nous aurions aime visiter. Qu'a cela ne tienne! Nous visiterons DELHI a pied. Nous voila tous 3 en partance pour le OLD DELHI.

Le contraste avec NEWDELHI est frappant!!

 

Ambiance un peu oppressante au depart dans ces rues etroites avec beaucoup de monde s'affairants de droite et de gauche, les odeurs qui se melangent et le bruit incessant.... bref, nous errons dans ces rues animees et nous y mangeaons meme.

Puis toujours a pied, direction le FORT ROUGE (RED FORT) via le MEENA BAZAAR. La, pas un touriste! 

Puis passage devant le FORT ROUGE. Puis, nous quittons le chao urbain pour une longue promenade dans le beau et calme MAHATMA GANDHI PARK.

Puis retour a l'hotel a pied au milieu d'un traffic routier impossible en cette fin d'apres midi (rares sont les trottoirs!!). Charettes chargees a blocs tirees et poussees par des hommes courbes, bicycles-pousses, tuc-tucs, cars bondes, voitures, pietons... se faufillent, se croisent, s'entrecroisent, se bousculent; la poussette de Felix est rentree dans une course folle telle une championne du slalomme, on ne l'arrete plus!

Le sklaxonnes, les cris, les vieux moteurs bruyantset fumants, rien n'aura eu raison du sommeil de notre Titi ereinte par cette folle journee.

 2eme jour a DELHI. Nous sommes le 26 janvier, jour de la "republic day" : anniversaire de la proclamation de la republique. Ce jour est ferie et il y a parade militaire sur les boulevards de DELHI. Nous suivons la parade tres cocloree a la TV et ensuite nous rejoignons le Sud de DELHI en ayant soin de contourner le trace de la parade (le trace de la parade etait dans le journal de la veille!)

Avant de quitter DELHI, nous passons faire un coucou a Germain, expatrie francais a DELHI mais surtout un voyageur bien plus dingue que nous. En 2006, avec un pote, il a fait DELHI-PARIS en moto.

Maintenant nous allons fair un petit tour dans les montagnes avant de quitter l'Inde et rejoindre le PAKISTAN.



Publié à 11:06, le 31/01/2010, dans 11 INDE, New Delhi
Mots clefs :
Lien

agra

Nous ne pouvons pas quitter l'Inde sans avoir visite le TAJ MAHAL, un des symbole universel de l'Inde.

Nous logeons pour 2 nuits dans un Guest House sympa avec un restaurant aux plats succulents servis dans un agreable jardinet a l'ecart des klaxonnes et des rickchaws (tuc-tucs) particulierement envahissants et franchement lourds. Particularite de AGRA car ailleurs nous n'avions jamais rencontre de type de comportement.

Petit luxe la visite du  TAJ MAHAL! 750 Roupis par personnes soit 2 nuits d'hotel! Mais sans regret car c'est merveilleux!!

Nous traversons la ville a pied pour nous rendre au TAJ MAHAL, bravant les tuc-tucs tres pot de colle. Pour le retour, nous optons pour un bicycle-pousse.

Nous avions projete de visiter le FORT ROUGE mais pas le temps et puis HS!

 



Publié à 15:49, le 24/01/2010, dans 11 INDE, Âgrâ
Mots clefs :
Lien

Sur le chemin du retour

A present, nous voila sur le chemin du retour : nous tenons un cap: Le Nord!

Nous empruntons la N13 qui relie le Centre-Est du Karnataka au Nord du Karnataka, a travers d'immenses champs de mais.

Nous laissons derriere nous cocotiers ey autres vegetations tropicales. Nous slalommons entre les multiples camions, bus et les quelques tracteurs, tuc-tucs et autos qui se slalomment deja eux-meme.

Malgre les innombrables trous et dos d'ane, qui ne permettent normalement pas de vitesse excessive et des nombreux panneaux "Accident Zone" illustres d'un camion et d'une autos gravement accidentes, nous ne comptons plus les camions retournes dans les fosses, les camions accidentes, les bris de glace ca et la, les cheins mortellement renverses... Alors Chris est s fons dans son role de co piloteet Manu tiens bien L'Idian Attitude. Alorstous 3, pour detendre l'atmosphere, nous jouons a "tracteur" (le 1er qui TRACTEUR quand il y a un tracteur a gagne! et les 2 autres de feliciter le gagnant en tapant des mains et en lanssant des "BRAVO"le fait de rabacher "tracteur' quand il n'y en a pas n'est pas eliminatoire, sinon Felix serait largement hors-jeu.

Les kilometres, bivouacs, pic-nics, immenses plaines, grandes vallees et plateaux arides s'enchainent. Les journees sont encore bien chaudes et les nuits sont de plus en plus fraiches. Les charettes tractees par des boeufs chargees a toc de sucre de canne envahissent les routes.

Puis des paysages de champs de cotons et des camions avec de hauts chargements de coton livrent le coton en vrac sur les trottoirs.

Nous nous arretons a AJANTA pour la journee pour visiter les temples atilles dans la roche " site classe au patrimoine mondial. Les 30 grottes sont creusees dans la paroi d'une gorge rocheuse en forme de fer a cheval. Le succes de Felix devant les enfants et les familles ne facilite pas la vicite de ce superbe site, mais nous prolongeons qund meme la visite dans le jardin au fons de la gorge. Puis nous reprenons le bus local pour les 4 kms qui nous separent du parking.

 La traversee du MAHARASHTRA, par les routes un peu reculees se fait aisement. Les restaurants sur le bord de la route sont grands, accueillants et parfois meme agrementes d'un joli jardinet et de jolis amenagements : rarement vu ailleurs dans le reste de l'Inde.

Fini pour nous a present le SUD de l'Inde.



Publié à 15:47, le 24/01/2010, dans 11 INDE, Ajantâ
Mots clefs :
Lien

Bon voyage papy et mamy!!!!

A notre tour, a present de suivre vos aventures sur

http://robinland.uniterre.com/

Parce que la baroude est un vieux virux famiial  et alors que nous amorcons le chemin du retour en direction de l'Europe, vous voila en partance pour un long periple en Amerique du Sud en 4x4.

Nous souhaitons vivement que vous preniez autant de plaisir que nous.

Bon voyage

et a bientot pour souffler les 2 bougies de Felix!!!!



Publié à 07:57, le 24/01/2010,
Mots clefs : http://robinland.uniterre.com/
Lien

Etape memorable a bengalore!!!

BANGALORE

DU 11 AU 14/01/2009

Nous quittons le TAMIL NADUpour retrouver le KARNATAKA. Nous y entrons par le Sud-Ouest ou se trouve BANGALORE.

Des paysages magnifiques de cocotiers, de terre rouge et de petites roches nous accompagnent le long de notre route.

Arrivee dans BANGALORE.

 Nous traversons la ville a travers une circulation dememtielle munis de l'adresse de Solange et Alain a qui nous allons rendre visite. (Solange c'est la super copine de tata Joelle et ancienne voisine de la famille au Monastier sur Gazeille).

Apres un controle de police et une traversee penible de la ville, nous trouvons facilement la naison de Solange, Alien et Emma au sein d'un parc residentiel haut de gammea l'entree duquel nous devons montrer pattes blanches et nous enregistrer sur le registre.

Manu reconnait de suite Solange qui n'a pas changee

Bangalore ne ressemble a aucune autre ville indienne. Cette ville, en plein essort, offre des embouteillages penibles au milieu de travaux de route et metro mais aussi de nombreuses boutiques toutes marques, des magasins de hi-fi et d'electromenagers, des supermarches a la volee, des magnifiques parcs residentiels.... enfin tout d'une grande ville moderne en devenir.

 Apres un controle de police et une traversee penible de la ville, nous trouvons facilement la maison de Solange, Alain et Emma au sein d'un parc residentiel a l'entree duquel nous devons montrer pattes balnches et nous enregistrer sur le registre.

Manu reconnait de suite Solange qui n'a pas changee et Solange reconnait de suite Manu qui est la coipie conforme de son papa au meme age. Presentation de Chris et Felix et le soir presentation de Alain et Emma 9 ans. Joelle nous avait prevenue "Solange, c'est ma super copine, elle est geniale, vous devez la rencontrer..." Nous confirmons!!! Les 3 jours passes avec Solange, Alain ert Emma ont ete delicieux, un break dans notre periple Indien, comme un second depart.

Accueil chaleureux et amical dans une maison somptueuse ou nous disposons du dynamisme et de la disponibilite de Solange qui est pourtant habituellement tres occupee et doit jongler avec un emploi du temps bien charge. Nous beneficions aussiu des services de Marie (a bonne), de Gopi et Ganesh (les chauffeurs), la cuisiniere et le jardinier. Chris n'a pas eu le temps de beneficier des services de John (le masseur)mais elle s'est bien consolee par une apres-midi shoping en compagnie de Solange pendant que Manu recuperait l'auto laissee pour un chek-up complet au garage et s'occupait de Felix.

Solange a meme eu le pouvoir surnaturel de pousser Manu a faire du shopping vetements : resultat 4 chemises et 3 Jeans. Le voila habille pour 3 ans.

Quant a felix ces 3 jours ont ete difficiles : Une poussee de dents et/ou a t-il perdu l'habitude d'une vie en maison ou tout ne tourne pas autour de lui? Peut etre les 2!! Mais jamais il n'a autant rale, pleure, si bien que Chris commencait a etre Border-line!

Nous reprenons la route et nous retrouvons notre adorable bebe qui nous envoie des bisous et sourires et qui retrouve son emploi du temps de baroude, avec ses petits ralous habituels sitot que nous le contrarions bien evidemment!! Solenne (dit Nanou), souvent nous pensons a toi, nous allons avoir du taf pour recadrer tout ca!!!!

A bientot Solange, Alain et Emma et merci our votre accueil et nous sommes ravi de vous avoir rencontre!!!!.



Publié à 06:21, le 24/01/2010, dans 11 INDE, Bangalore
Mots clefs :
Lien

De MYSORE a KOCHI

Nous arrivons donc a MYSORE ou nous viitons le palais du Maharja, immense et magnifique. Nous flanons dans le jardin puis dans l'interieur du palais pendant que les tourites indiens courent le long du parcours fleche et se bombardent de photos chevauchant les status du jardin. Felix copine avec une charmante petite indienne tous deux loges dans une niche de statut.

Nous ocultons la visite du marche devant les innombrables vendeurs ambulants rnvahissants et insistants.

 

:Le soir venant, nous nous preparons a reveillonner.

Reveillon au vin rouge (he oui c'est fete!) sur le toit d'un hotel avoisinnant. Minuit tapant, feu d'artifice, musique et 'happy new year'. Emotion loin des siens : he oui vous nous manquez, cocotiers et crustaces ne vous remplacent pas!!!

Afin de regagner le kerala, il nous faut traverser montagne vallee et forets : une beaute naturelle comme nul part ailleurs : magnifiques panorama et plantations de the. Nous campons au coeur d'une immense plantation de the.

Nous arpentons les montagnes a travers champs de the, faune epaisse, jungle, petits villages et valle de cocotiers pour arriver a FORT KOCHIN, au centre du KERALA.

Ville accueillante, touristique et 'propre', enfin tout est relatif : la promenade touistique le long de la plage, filet de peche et vendeurs de poissons et crustaces est pavee certe, mais longe des parcelles de detritus uniformement etaleees. En cette journee dominicale, cette promenade est le rendez vous des familles indiennes venues en nombre .

Apres nous etre perdu sur la route nous arrivons a KOCHIN ou nous sommes loges dans une superbe chambre, meilleur rapport qualite-prix que nuos ayons connu.

L'immeuble est superbement bien entretenu et tenu et la chambre est tres confort et bien evidemment les hotes sont merveilleusememnt accueillants. Nous mettons 20/20 Fort INN Homestay, Kochi 

 

 

 

 

 

Le soir venant, nous nous promenons dans les rues et ruelles bordees de vieilles maisons portugaises et vestiges delabres de batimemts britaniques. Felix est bisouille, pince de la joue et tripote devant chaque pqs de porte. Bon la, c'est pqs trop le bon moment pour mon Titi. Autant le matin, il se leve generalement de bonne humeur et meme l'ame particulierement joueuse et bisouilleuse. L'apres midi, ca depend de pleins de parametres. Mais le soir, en fait, y a une regle, faut pas trop le grater. Il gere ses petites betises, ses jouets et son petit monde, alors 'SVP ne pas deranger'. Contrairement aux bebes indiens qui sont tous en positions sourir ou rien, un leger ralou peut survenir mais ca ne dure pas. Beaucoup moins interactif (et surtout actifs!) que mon Titi....mais parfois nous serions prets a payer cher pour l'option "bebe indien", horribles parents que nous sommes.

Apres deux nuits a FORT KOCHI, nous allons faire du bateau...



Publié à 06:28, le 9/01/2010, dans 11 INDE, Pondichéry
Mots clefs :
Lien

En route pour PONDICHERY

Nous quittons KOCHI et ses environs pour tirer vers le NE. Nous retrouveons des paysages de montagnes, aux routes escarpees, plantations de the et un petit air frais qui fait du bien apres la forte chaleur de KOCHI.

 

Nous bivouacons dans un coin de foret tropicale, au calme et au frais. voila l'occasion de ressortir nos vetements couvrants soigneusement ranges au fond de nos sacs et surtout de nous confirmer que Felix a bien grandi : pyjama 1 : l'entrejambe arrive a peine au dessus des genoux, pyjama 2 : meme pas la peine d'essayer, pyjama 3 : mais oui l'orange avec le Van dessine dessus qui lui etait si grand, ha et bien la c'est parfait il lui est a pine encore un peu long.

 

Nuit super calme et a temperature ideale!

 

Les paysages jusqu'a la frontiere du Tamil nadu ofrent une vue spectaculaire. Cote Tamil Nadu, nous descendons dans la plaine et retrouvons les cocotiers, bananiers et rizieres.

 

nous bivouacons a une centaine de kilometre de PONDICHERY. Nous nou reveillons sous la pluie et la remperature est descendue a 22 C.

Nous entrons par la partie Ouets du territoire de PONDICHERY. Une partie marecageuse ou l'eau est particulierement polluee par des ordures qui abondent le long de la route et dans l'eau.

Cote Est, c'est la partie francaise. Architexture, resto et noms des ecoles et rues sont en Francais.  

Nous mangeons au "gourmet", resto en terrasse panoramique sur la promenade le lomg de la plage. Le ciel est bas, le temps est pluvieux et la mer est agitee. Le repas et le service sont excellents. Chris accompagne meme son repas d'un verre de vin rouge. Et oi, une des bnombreuses touches de l'heritage francais, les restos servent du vin.

 

Nous laissons notre French Attitude a POMDICHERY et retrouvons nos indisns et l'Inde..

Nous nous rendons a BENGALORE.

 



Publié à 06:20, le 9/01/2010, dans 11 INDE,
Mots clefs :
Lien

Houseboat

Nous decidons de louer aujourd'ui un houseboat (barge a riz ammenagee en cuisine, chambre et salon ouvert) avec chaiffeur et equipqge a notre service. c'est la notre plus grosse depense, notre petit luxe. La prestation : de 11h30 a 9h30 le lendemain , nous glisserons lentemant au fil des canaux a travers les rizieres, lunch, diner et petit dejeuner compris, nous dormirons ur l'eau loin des tumultes de la ville. La prestation represente 4 belles nuits en chambre tout confort ou plus de deux semaines dans la petite hutte de plage de Querim. Nous hesitons mais nous souscrivons. Ce sera romantique!!!

Resultat : Apres avoir quittes les canaux pollues, nous arrivons au coeur des rizieres, paysages magnifiques. Mais alors le bateau est vieux et surtout tres degueulasse et ne parlons de la chambre et de la salle de bain. Nous dormons dans les tulmultes de la ville car changement de programme au beau milieu de l'apres midi suite a un accident de bateau!! OUi oui nous avons parcourus plus de 15 000 km pour venir jusqu'ici, vu des camions retournes, des voitures accidentees et meme assistes a des accrochages en live mais jamais encore vistime d'un accident. He bien voila c'est fait et cela nous arrive en mer. Le bateau que nous avons accroche nous laisse ses passagers et nous voila de retour pour les deposer et passer la nuit a quai bruyant, eau polluee, chambre minuscule et degueue et equipqge presse d'aller se coucher. 9 h le lendemain, la prestation s'arrete dieu merci!

 



Publié à 06:06, le 9/01/2010, dans 11 INDE, Pondichéry
Mots clefs :
Lien

MEILLEURS VOEUX

 

BONNE ANNEE
A TOUS
FAMILLE ET AMIS
ET QUE VOS PROJETS
PUISSENT SE REALISER EN

Plus grands sont les projets, plus belle est la vie!!!

2010

Plus grands sont vos projets et plus belle est la vie!!!

 



Publié à 14:32, le 5/01/2010,
Mots clefs :
Lien

L'apres GOA

Apres un bivouac sur un plateau charmamt du sud du KARNATAKA, nous entrons dans le KERALA.

Le KERALA : que de cocotiers et de jolies maisons!!!

Cette province est bisn + riche que celles traversees precedemment.

Nous faisons une petite escale au bord de la grosse riviere. Nous rencontrons une famille charmante avec laquelle nous conversons dans leur charmante cour plantee de cocotiers autour d'un the au lait.

Puis nous nous rendons sur la plage ammenagee au pied du Fort de BEKAL; ou Felix est une vedette. Nous sommes les seuls touristes occidentaux.

La plage de sable fin bordee de cocotiers est paradisiaquemais nous ne sommes plus a GOA. Les rares hommes qui se baignent sont en Jean et T shirt.

Nous bivouaquons ensuite dans un endroit paisible a l'ecart des plages.

Puis nous partons en direction du "Wild life sanctuary" au N-E du KERALA.

Surprise : TOUTES les boutiques, restaurants et autres sont fermees et casi aucune voiture sur la route. Mais que se passe t il? Cest un peu comme un ferie general et c'est national nuos a t on dit. Nous decouvrons ainsi l'Inde comme peu de touristes : des villes sans autos, sans klaxons, sans boutiques, sans hommes qui parlent fort, ... enfin bref sans tout ce qui fait l'inde habituellement.

Nous roulons donc entre villes vides et forets tres epaisses. Si bien que Chris a nourri deux sensus qui s'etaient dissimulees entres ses doigts de pied... berk et re berk!!! Chris a crie si fort que 2 groupes d'hommes se sont rendu immediatement sur les lieux du cri armes de batons et de haches.... la honte en fait, oups!!!

Les activites reprennent vers 17h. Nous arrivons a MANANTHAVADI ou les hotels sont complets, mais grace a Hari Preysel, qui passait par la et dont la voiture l'a interpelle, nous sommes loges dans une pension de fonctionnaires ou nous sommes tres bien recus et loges.

30 decemdre, nous traversons la reserve naturelle de Wayanad au N-E du Kerala ou nous croisons des singes, des elephants et de jolis papillons et surtout une faune superbe.

Nous montons ensuite a MYSORE. Nous retournerons dans le merveilleux Kerala plus tard.

`

 

 



Publié à 12:31, le 4/01/2010, dans 11 INDE, Kochi
Mots clefs : Kochi
Lien

4 jours a MUMBAI

Nous passons donc 3 jours a BOMBAY, attendant que l'auto soit reparee.

1er jour : visite du zoo par chris et felix pendant que Manu est a la concession Nissan. Le zoo est visite par des familles indiennes : le papa devant qui marche au pas de course en suivant scrupuleusememt le flechage et la maman et le/les enfants derriere en remarquant a peine que des animaux logent dans ce parcet seraient visibles pour peu qu'on tourne la tete. Et puis, il y a Felix, qui ne remarque pas de flechage, court d'animaux en animaux, en rigolant, criant et imitant parfois et sa maman qui court derriere et decroche ca et la Felix des grillages et barrieres. Chris comprend vite qu'une femme seule avec un enfant etrangere de surcroit ne constitue en rien une famille. des fois que le regard insistant des groupes de jeunes gros lourds, le regard noir, voir desaprobateur, de certains peres de famille, l'attitude beate de certaines femmes ne suffisent pas a me le faire comprendre, un pere de famille m'acoste et m'interroge pendant due Felix tente vainement d'attirer l'attention des "bebes"lobotomisesde cette meme famille : "vous etes etrangere?" "c'est votre fils?" "Vous etes seules?" m'obligeant a preciser que mon mari etait occupe a reparer notre auto cassee. Reponses visiblement correctes puisqu'il disparu comme il avait apparu sans jamais saluer.

2eme jour, dimanche, nous erront dans les rues quasi-desertes de MUMBAY; la majorite des boutiques et restos sont fermes. Nous en trouvons un d'ouvert dans le quartier tres touristique de colaba.

3eme jour, lundi, nous nous rendons en bateau sur Elephant Island. Ici, pas de voitures, enfin plus de bruit et de klaxons. Mais nous gardons quand meme l'esprit en INDE, car meme ici le chemin est borde d'ordures + ou - mal-odorantes.

Nous voila mardi, grand jour puisque nous recuperons notre auto reparee : a nous la liberte!!!! 10h30, nous arrivons a la concession NISSAN de MUMBAI avec tout nos bagages. Whouaou ici la concession ressemble a une clinique aseptisee pour personnes en bonne sante! Un grand hall vitre blanc tres propre et archi climatise, a la limite du froid, cote garage, 2 personnes passent leur temps a se croiser en passant la serpillere, les voitures sont lavees decapee avant de rentrer dans le garage. Felix et chris sont installes dans un salon cosi pendant que Manu est parti faire les formalites de reglememt et de sortie du vehicule. Surprise 1 : la voiture est sur cale!!! Surprise 2 : la piece n'est pas montee! Surprise 3 : ils n'ont pas trouve la piece! Question : s'il n'y a pas de piece a monter sur la voiture, pourquoi la voiture est sur cale? Et bien tout simplement parceque cette magnifique concession est organisee comme les administration Indienne : Toutes decisions de la moindre a la plus importante reposent sur une meme personne LE BOSS. Le reste de l'equipe a une tache bien definie et doit s'y tenir quoiqu'il arrive sans jamais user de reflexion. C'est tres confort pour le boss (pas de conflit d'idee) mais au niveau satisfaction du client ca ne vaut vraiment rien. (Tiens ca me rappelle quelque chose!!!). Suggestion du garage : attendre plusieurs jours que le monsieur ait trouve la piece!!! Bon ce la fait 1h30 que nous sommes ici et personne pour remonter la voiture car celui qui remonte la voiture attend que son collegue lui fournisse la piece et ne peut donc pas prendre la responsabilite de remonter cette auto. Celui qui commande les pieces commande les pieces donc ne peut pas trouver d'autre solution que d'attendre qu'il l'ait trouvee. Soit Manu prends la piece, sort de la concession, presente la piece a un gamin vendeur de ressort qui lui trouve un modele ressemblant en 2 minutes : + epais, mais qui peut le + peut le -, + long donc fait quelques metres pour le faire couper, et encore quelques pas pour faire les trous de fixation : top chrono : 1h30 et depense 3 francs 6 sous!!!.Manu demande donc a voir le boss pour que le garagiste ait le droit de monter la piece et qu'on puisse partir. Le boss telephone donc au big boss qui recoit Manu dans son bureau, lui faite signer une decharge et ordonne que la piece soit montee. Ensuite, ils nous presentent la facture : est facture l'aller-retour concession-hotel (car un garagiste etait venu pour accompagner Manu jusqu'a la concession), le demomtage et le montage : 4000Roupis ce qui rammene en Euros n'est pqs excessif mais ramene aux prestations et au coup de la vie Indienne est tres tres escessif : ca fait cher le lavage de voiture!!!

Nous quittons MUMBAI direction GOA.



Publié à 15:35, le 24/12/2009, dans 11 INDE, Mumbai
Mots clefs : mumbai
Lien

Un emploi du temps de folie...

Nous quittons donc MUMBAI direction GOA a environ 450 km au sud ouest, sur petites routes, il nous faudra donc plusiers jours pour y arriver.

A mi-chemin, nous quittons la route au niveau de CHIPLUN pour rejoindre la Cote du Konkan; Cul de sac dans un magnifique village de pecheurs aux maisons et aux cocotiers aux charmes tropicales.

Nous regagnons la route longeant la cote et traversons les collines des ghats occidentaux aux paysages somptueux.

Nous quittons ensuite la province de MAHARASHTRA en prenant un farry de 5 mn pour entrer dans la province de GOA.

Sitot descendus du Ferry, nous nous installons dans une hutte de plage a QUERIM pour 2 nuits. La plage est paradisiaque et quasi-deserte. Quelques paillottes et chaises longues ..... breakfast sur la plage, baignade dans l'eau chaude et poissons grilles, bresf une emploi du temps de folie.

Nous quitons ce petit coin de paradis pour la plage d'ANJUNA a 10 km environ au sud. La plage est + touristique et est le point de rencontre de jeunes voyageurs independants a petit budget. Nous y pqssons 2 nuits dans une guest-house a 2 pas de la plage et re-emploi du temps de folie!

21 decembre, nous quittons la guest-house et notre louer nous previens qu'il va etre difficile pour nous de trouver une location a petits prix pendant les 15 jours a venir sur GOA.

Nous continuons notre route le long de la cote: Nous passons les plages de BAGA et BALAGUTE trop prisees et trop cheres.

Nous entrons ensuite dans PANJIM, "ville incontournable de tout voayage a GOA (...) les ruelles tortueuses de son vieux qurtier portugais..." OK nous sommes convaincus et nous nous y rendons.

Soudainemet, nous avons la nostalgie de notre emploi du temps de folie de nos 4 derniers jours : les bouchons, les klaxons, les autos, les motos, les camions, les ordures, les odeurs... nous poussent vite hors de la ville a la recherche d'une plage de sable fin.

Nous passons par une petite route lomgeant au plus pres la cote. Nous traversons de charmants villages aux pensions et guest-houses attrayantes et des villages + industrielles hors des circuits touristiques aux abords degueulants d'immondes ordures dans lesquelles enfants cul nu et vaches errent. C'est aussi ca GOA!

La plage de MAJORDA offre du sable fin mais le parkimg non visible de la plage n'est pas surveille.

La plage de CLOVA ets bondee de touristes. Nous arrivons juste a cote de COLVA, a BENAULIM, sable tres fin, peu de touriste et de loueurs. Nous prenons une chambre au bord de la plage pour 2 nuits. Nous jetons nos sacs dans la chambre et comme bien rodes dans notre emploi du temps de folie, douche, maillot de bain et tout le monde a la baille. Felix se regale! Les qulques vqgues le ravissent et c'est si drole de taper fort des 2 mains sur l'eau qui repond par des eclaboussures. Les temtatives avec les pieds sont plus hardues.

Epuises par tant d'exercices, nous rentrons a la chambre, douche anti-moustiques puis resto.

Nous sommes actuellememt a l'extreme sud de GOA ou nous allons passer le reveillons de Noel ce soir.

Faute de sapin, nous avons accroche un pere noel devant notre hutte de plage et les souliers de felix attendent que le pere noel passe. Nous avons entendus parler d'un tuc-tuc miniature, merci pere noel!!!

FELIX ET SES PARENTS

VOUS SOUHAITENT UN EXCELLENT NOEL,

NOUS PENSONS BIEN A VOUS

SURTOUT EN CE JOUR DE FETE!!!!!!







Apres deux nuits passes a BENAULIM, nous gagnons le sud de GOA. Nous nous arretons a AGONDA dans une tres belle hutte de plage avec un super resto.

Le pere Noel n'a pas eu de mal a trouver Felix car il lui a deposee un joli petit Tuc-Tuc.

25 decembre, nous quittons AGONDA pour PALOLERM/PATNERM PLAGE ou nous logeons encore pour 2 nuits dans une "luxurous caban", magmifique et a 2 pas de la plage;

La plage la moins propre et la + bondee que nous ayons frequentee.

27 decembre, nous quittons GOA pour le KERALA transitant par la cote du KARNATAKA.



Publié à 15:22, le 24/12/2009, dans 11 INDE, Goa
Mots clefs :
Lien

Si Felix parlait,

il dirait ...

Le matin, je suis plein de bonnes resolutions. Avant de risquer de faire des choses que mes parents ne m'autoriseraient pas, je prefere les reveiller.

Je commence par maman : je m'allonge sur sa tete car elle adore les bisous sur le nez, les yeux et les joues. Ca finit toujours en chatouille party qui reveillent papa.

Ensuite, je demamde tres fort mon biberon de lait, c'est trop drole, plus je le demande fort et plus il arrive vite!

Ensuite, mes parents sont moins droles. Tous les jours, ils me torturent : me deshabillent, m'enleve la couche en faisant "caca caca" en me montrant ma couche et apres me mette tout entier sous l'eau, apres ils me rhabillent et me mettent des chaussures alors que je prefere marcher pieds nus, et ils le savent.

Bon, ils se preparent maintenant, je vais faire un peu de rangement. la, les cigarettes, l'etui de lunettes, le briquet et la, tiens donc ma trousse de change n'est pas fermee, je prefere tout sortir je verrai apres comment ranger tout ca, et ici chouette, il reste des gateaux a la creme d'orange.... he ho AIE!!!!!

Maman crie, me tapote sur la main, ca fait mal, m'essuie les mains j'avais meme pas fini mon gateau, range sechememt la trousse a langer alors que j'allai le faire, me montre un etui de lunettevide en criant et en cherchant partout puis met des lunettes dedans. Papa crie paas, il est a 4 pattes, alors que moi, quand je le fais maman me met debout et ensuite il remet les cigarettes dans le paquet et fume.

Papa dit jamais rien sauf pour les cigarettes, ca c'est une grosse betise mais c'est trop bon les clopes que ca vaut bien le coup d'entendre papa crier.

Et maman m'interdit tout! Sauf des fois, elle m'interdit, se fache, crie, me tapote encore la main et prend un air excede et la j'ai beau crier fort, elle ne me regarde plus alors quand j'ai pas trop mal a la main, j'arrette de pleurer et lui envoie un bisou, elle me regarde avec son air encore un peu fache et m'inonde de bisous "Au secours papa"



Publié à 13:05, le 24/12/2009, dans FELIX ON THE ROAD,
Mots clefs :
Lien

L'INDE, NOUS Y VOILA!!!!!!!!!!

L'inde

Entree en Inde : 04/12/2009

 Nous quittons le Penjab Pakistanais pour le Penjab Indien. Passage en frontiere chaleureux avant la celebre ceremonie de cloture de la frontiere Indo-Pakistanaise auquel nous assistons evidemment : show surrealiste et unique au monde qui a lieu chaque jour; de part et d'autre de la frontiere, les gardes Pakistanais et Indiens paradent pendant 40 minutes.

Nous dormons, pour cette premiere nuit en Inde, a AMRITSAR a 35 KM de la frontiere, "ville embouteillee et stresante" nous annonce le guide. No stress!! : compare au Pakistan, les lignes blanches pointillees sur la route semble avoir la legere fonction de dessiner des voies de circulation, la vitesse n'est pas excessive ce qui augmente le temps de reactivite; en revanche, il est courant de croiser, a contre sens, toutes sortes de vehicules, non pas serres sur les bords comme au Pakistan, mais bel et bien sur la voie de circulation y cmpris de nuit et sans feux ni reflecteurs, ben voyons; Et le plus desagreable reste cette incessante valse de klaxons (ils remplaces les yeux, les retros et les clignotants : pratique cette polyvalence mais entetant!!!).

 La traversee de cette premiere ville Indienne ravie nos yeux : ici il y a des enseignes propres et de couleurs (pour certaines!!) sur les boutiques, elles sont memes en Anglais pour beaucoup, il y a meme de vrais magasins, des restaurants et des bars, de la biere et meme du vin, de jeunes citadines (Oh des femmes!!!) en Jean, sans voile et meme seule au commande de scooter, nous captons meme une radio ....SUPER!!!

 

Pendant que Manu fait le chek-in a l'hotel MAYUR, que Felix explore tous les recoins de l'immense room (elle est propre!!!), Chris troc son foulard, chaussettes et autres vetements couvrants contre un Jean, un tee-shirt et ses partiates, le tout cheveux au vent WHOUAOU!!!!!!

 Soiree dans un boui-boui local, bieres en main et spicy-poulet grille! Le lendemain, visite du gloden Temple d'Amritsar, lieu sacre de la communaute Sihk.

En avant-propos, nous resumerons l'Inde en trois mots : traditions, superstition et religion. Ici, "Liberte, egalite et fraternite" n'ont aucun sens. Afin de comprendre un peu cet univers si particulier qu'est l'Inde, il est necessaire de connaitre grosso-modo la struture de cette societe-religion : 82/100 d"indouistes qui fonctionnent en castes classant les gens des leur naissance en categories du plus pures au plus impures (les femmes n'appartenent a aucune caste puisque qu'elles incarnent le desir donc sont impurs!!), le reste de la societe sont non-indouistes, c'est a dire Musulmans, Chretiens et plus rarement Parses, Jains ou bouddhistes. Bon, je vous passe les details ... pour plus d"infos voir les innombranles sites Internet traitant le sujet passionant!!!

De lecture en lecture sur le sujet, nous voila pares pour apprehender ce si speciel pays.

 

Nous sommes surpris de l'accueil. Parfois, des demonstrations excessives de bienvenue et parfois une froideur et un regard noir nous sont adresses; nous errons dans une atmosphere curieuse et difficile d'apprehender. Sinon, Felix est abondamment pris en photos par les telephones portables qui occupent tres largement mains et oreilles de tout le monde. Et si nous immaginions une Inde sans klason et sans portable... non c'est une blague!!!

 

Nous avons hate de decouvrir les plages du sud et quitter la noirceure du nord, aussi, nous tracons au maximum, le tout sous une chaleur etouffante!!

Parfois un village balaye et accueillant et parfois un village digne d'une dechetterie aux odeurs nauseabondes et pas mal d'autoroute.

Voici, une semaine que nous sommes en Inde et nous voici a MUMBAI (BOMBAY). Ici, c'est plus ouvert que dans le reste du pays. Nous prenons un hotel qui offrent de petites chambres mais propres (ca sent le produit menager!!! alors ca, ca faisait longtemps qu'on avait pas senti ca!!!!) : POPULAR PALACE.

Nous allons faire une promenade sur la chowpatty beach, une plage sympa ou nous sommes photographies a souhait, certains nous demandent l'autorisation, d'autres nous photographie sans demander, nous tentons de faire mine de rien et ignorer les flashs. Ensuite, nous nous rendons dans un quartiers portugais aux maisons de bois et ferme aux voitures, chouettes nous nous eloignons le temps de la visite des satanes klaxons. Au fait, il est precise en rentrant sur la peninsule de Bombay qu'il est interdit de klaxonner.. bon sans effet, dommage!!

Ensuite nous achetons de nouvelles sandales de cuir pour notre petit Felix dont les pieds ont bien grandis!!! Que tu es beau dans tes nuveaux souliers!! et enfin, nous passons la soiree dans un restaurant/beer bar.

Aujourd'hui, nous formons deux equipes : chris et Felix administre le blog puis vont se rendre a un park d'attraction pendat aue Manu s'occupe, avec la concession Nissan de Bombay de reparer la Vanette. En effet, hier, en rentrant dans le peninsule de Bombay, nous avons casse un ressort (c'est une piece qui aide a amortir les chocs mais la en l'occurence le choc a ete plus fort que la piece puisque cette derniere a cedee. "Enfin c'est ce que j'ai compris". Dixit Chris).

Voila, bon nous nous allons grignoter un bout avec Felix et ensuite nous allons rigoler au parc d'attraction!!!

A bientot......

Felix en visite Au Glden Temple d'Amritsar

Felix, ce jour apres une petite coupe de cheveux!!!



Publié à 09:54, le 12/12/2009, dans 11 INDE, Mumbai
Mots clefs : mumbai
Lien

Le Pakistan

Nous arrivons a la frontiere.

Accueil chaleureux dans un petit batimemt de fortu-ne. Les 1eres formalites se font sur les genoux. Felix devient vite l attraction principale de toutles douaniers, et chacun a tour de role de se prendre en photo avec la Star Felix, apres lui avoir offert un gateau. Photos prises et Star Felix recupere, visas tampones (nous verifions quqnd meme car dans l euphorie...) Nous rejoignons un second poste de douane : grande piece avec quelques tables au fond et un monsieur qui nous fait signe derriere l une d elle. Nous nous avencons tous 3.

L ambiance est de suite tres decontractee, ambiance salon de the: nous discutons de chose et d autre en Anglais autour d un verre  d eau. Formalites terminee la discution continue autour d un succulent the au lait et de biscuit que Felix mange sans compter et cesse donc de promener cette chaise en plastique que meme que c est trop drole qund ca fait du bruit et que ca resonne!!!

Bon, c est pas tout, mais nous avons 280 km a faire avant la nuit pour rejoindre BALDANDIM, ou nous avons campe dans la cour du poste de police ( installation tres sommaire, qu om qualifirait de vetuste et delabree!!! Nous decouvrirons plus tard qu il s agissait en fait d un bien confortable batimemt vu le reste de pays!!!)

Ce matin, "bon anniversaire momTiti. Que tu es grand, 15 mois aujourd hui!!!"

Nous partons direction QUETTA a environ 300 km. Revel difficile et un peu tardif a cause du decalage horaire (+1h30 a l heure d Iran soit +4h a l heure de France). Nos escortes militaires sont tres sympas et aimemt rigoler et surtout sont tres amis avec felix qui ne cesse d etre photographie.

Nous sommes escortes jusqu a 100km environ de QUETTA. Puis bivouac dans les ;ontagnes bien caches.

 

Le lendemain, nous traversons QUETTA et nous decouvrons ce que veut dire ville pakistanaise : tout est concentre dans des odeurs... : hommes, betes, boutiques, gamims, autos, ordures, motos... tous au meme endroit... indescriptible!!!

 

Direction JACOMABAD toujours sans escorte. Peu apres SIBI, nos rencontrons une charmamte nombreuse famille pour une pause the et photos.

 

Peu apres SIBI, l escorte reprend du service et ne nous lache plus. Nous dormons au poste de police de JACOMABAD peu confortable mais pas retire d argent pour un hotel.

Le lendemain, difficile de se debarrasser de l'escorte, mais nous y arrivons.

Nous roulons le jour en traversant des villages et villes plein de monde, plein d'ordures, plein de bruit, plein de poussiere et que de sourires d'hommes. Et ouii, le PAKISTAN, pays d'hommes. Les rares femmes que nous croisons sont tres discretes et jamais seules.

Apres un bivoouac dans les vergers, nous decidons de bivouaquer dqns le desert derriere un abri desafecte. Ce soir, Felix est dans un mauvais soir et use genereusement de ses codes vocales ce qui est tres pratique pour bivouaquer discretement . Si bien, que, armes de fusils de chasse et haches, une demie douzaine d'hommes viennet a nous. On comprend rien a ce qu'ils disent mais Manu remarque bien les armes, surtout celles pointees sur lui, alors pas de gaffes. Chris s'est postee devant la tente de Felix, prete, a la moindre attaque, a repliquer, saisir une hache, couper les fusils en deux et decapiter les mechants mais grace au flegme et au pacifisme de Manu, nul besoin.  "Hello" lance Manu en tendant la main en direction des hommes. Apres une incomprehensible tentative de dialogue, voila les hommes rasures. Accolades avec Manu. "No tension, no tension" lance l'un d'eux la main sur le coeur. Presentation de Chris et felix. Le plus ancien propose que nous deplacions le campement jusque chez lui. Nous lui promettons plutot de se joindre a sa famille pour le the le lendemain matin. RDV pris, chacun regagne ses quartiers.

Nuit tres calme dans le desert.

Au matin, comme prevu, nous allons prendre le the avec nos voisins confortablememt installes sur une natte suspendue au soleil su desert apres une sceance photo de Felix dans l'enclos des chevres.

Ensuite nous visitons le fort Mogol de DERAWARE : site magnifique et pas frequente.

Sur la route, Touc-touc, immenses et gros camions (demeusurememt charge), charrettes tractees par anes ou boeuf ou dromadaire, mobylettes, autos tres deglinguees, et autos plus recentes se cotoient. Ici, pire qu'en IRAN, la regle d'or est d'oublier, le code de la route et principe de conduite apprises a l'auto ecole et de rappeler a notre bon souvenir nos bonnes vielles parties de jeux de circuit videos, c'est parfois tres droles et souvent on serre les fesses.

Apres un bivouac dans un verger nous arrivons a LAHORE. TERRIFIANT!!!!! Des images de fin du monde s'offrent a nous et au fur et a mesure que nous arpentons boulevards et rues de cette ville, a la recherche d'un hotel. Ville encombree, bruyante, noire, sombre et polluee ... le soleil ne fait meme plus l'effort de percer, de ses rayons, la couche de pollution. Ca fait frissoner, sachant qu'il s'agit de la deuxieme grande ville du Pakistan, centre culturel, intellectuel et industriel; Il est vrai qu'en peripherie le quartier des universites presente mieux.

 

Apres prospection de plusiers hotels minables, glocs, aux draps largememt marques des empruntes des anciens locataires, aux sols terreux,... nous dormons au LAHORE HOTEL: prestations et tarif corrects.

 

Nous visitons le fort de Lahore ou nous sommes vraiment la curiosite a voir, nous sommes salues, questionnes et photographies sous tout les angles, difficile de passer inapercus.

 Et demain 4 decembre, nous prendrons la direction de l inde.

Nous profitons aussi ce jour de cette connection Internet pour faire notre demamde de visa Iranien (pour notre retour) et ce sur demande du consulat Iranien ou nous nous sommes rendu ce jour.

A bientot en INDE. Merci a vous tous pour vos chaleureux messages qui nous encouragent a tenir le recit a jour!! Nous pensons bien a vous et Felix grandi a vu d oeil.



Publié à 08:49, le 12/12/2009, dans 10 PAKISTAN, Lâhore
Mots clefs : lahore
Lien

Au soleil d Iran

A partir de maintenant, les recits vont etre concis car notre ordi a renu l ame, snif...

Depuis notre passage a PERSEPOLIS, le soleil et la chaleur ne nous quitte plus. Nous ne passons pas par KERMAN comme prevu mais tout pres du detroit d, Hormuz (golf persique0, sans interet.

Puis passage a BAM, 2 jours ou nous sejournons a AKBAR GUEST-HOUSE. Depuis BAM, nous rejoindrons le PAKISTAN,.et avanr cela nous sommes excortes par la police Iranienne sur 320 km (BAM - ZAIDAN) a 70 km du PAKISTAN. Sur demande des policiers, nous dormons a l hotel.

Aujourd hui, 25 novembre 2009, nous passons la frontiere... enfi en avions nous le projet : 70 km = 6 h!!!!!! 9h-10h : escorte dans la ville en passant parfois 2 fois dans la meme rue - 10h-10h30 : formalites administrative pour etre autorises a faire le plein de diesel facilitees par ROSTAM qui passait par la. 10h30-14h : en route pour la frontiere par des relais policiers et militairesa qui nous presentons nos papiers carburant et precisons "diesel" et chacun de nous repondre "ok". Apres 5h dans la voiture assis et a manger rapidememt sur les genoux, nous arrivons a la frontiere sans avoir fait le plein et il fait tres chaud.La station presente ne propose pas de diedel mais determimes nous repassons l enceinte de douane pour aller chrcher notre carburant a 14 km. Passage au poste de police difficile, nous insistons sur nos besoins de carburant et apres discution devenant houleuse, nous allons faire le plein escortes et retournons a la frontiere...fermee pour aujourd hui.

Nous campons donc a la frontiere en compagnie de chiens affames.

Aujourd hui, c est certain, nous passons la frontiere en se preparant psychologiquememt a des difficultes.

Nous oublions vite la desorganisation de la veille.

Apres de rapides formalites administratives de sorties du territoire Irannien, nous arrivons cote PAKISTAN.



Publié à 08:31, le 3/12/2009, dans 9 IRAN, Iran
Mots clefs :
Lien

l'Iran, riche de rencontres

iran
IRAN
LE CENTRE
LE MARKAZI, LA PROVINCE D'ISPAHAN ET LA PROVINCE DU FÂRS
13 - 14 - 15  novembre 2009

Aujourd'hui, en ce vendredi 13, nous allons à QOM, à environ 230 km de QUAZVIN et à 154 km au sud de TEHERAN. Nous quitons donc la province de ZANJÂN pour celle de MARKAZI, la province "centrale". Nous avons de la chance : nous nous présentons dans la 1ère station essence d'autoroute venue où nous faisons le plein sans aucune difficultés : 41.5 L = 0.47 €.

Il fait chaud, nous atteignons, à 13 h, les 20.3°C et Chris rêve d'un bain de soleil sous ses manches noires, son foulard et son jean.

Le vendredi en Iran est jour de la prière, aussi les boutiques sont majoritairement fermées. Nous traversons des villages avec des rangées de boutiques fermées.

Il est curieux de voir des familles pic-niquer sur le bord de l'autoroute. Il est courant de voir çà et là  sur le bord de l'autoroute (sur ce qu'on appelerait en France la bande d'arrêt d'urgence) : - des voitures arrétées pour acheter quelques fruits à un petit vendeur installé là, pour pic-niquer seul ou en famille, pour converser avec une connaissance, - des piétons - une mobilette,- nous avons même vu un tracteur à contre-sens sur cette fameuse voie ...

Nous entrons dans QOM, et comme dans les autres villes, c'est la valse des autos, mobilettes, klaxons, taxis, piétons ..... Heureusemeent Manu est un bon conducteur qui ne se laisse pas impresionner.

Déjà QOM s'annonce très différente de TABRIZ et QAZVIN.
QOM, ville sainte est un haut lieu de pélerinage et compte une très forte population de mollahs (hommes barbus avec un turban qui correspondraient peut être à prêtre chez nous, à vérifier!). Les femmes sont toutes revêtues de Châdor plutôt que de simples foulard que nous avions vus dans les autres villes. Discrétion est bien plus de rigueur ici que dans les précédentes villes. Chris troc donc son petit foulard fleuri contre un voile gris bien couvrant.

Après un petit pic-nique dans une aire de pic-nic à l'entrée de la ville et avant toute visite, nous louons un appartement pour 2 nuits dans un hôtel du centre ville, puis resto hamburger (rare resto ouvert en ce jour férié). Nous rencontrons Ahmad, professeur de droit International, qui se propose de nous acompagner pour la visite touristique de la ville. Rendez-vous pris pour 10h le lendemmain matin. Nous visitons la maison de l'ayatollah Khomeini et ensuite Ahmad et sa femme nous invitent à déjeuner dans leur maison.
l'ayatollah KhomeiniAprès les réformes du Shâh en 1962 (la révolution blanche), des troubles éclatèrent en 1963 par une population très en colère. Fin 1964, l'ayatollah Khomeini, dont les critiques à l'égard du gouvernement était devenues de plus en plus dures, fut exilé en Irak. De 63 à 75 : programme d'expension industrielle; de 75 à 77 : dégradation de la situation économique.  Manifestation dans les grandes villes demandant le retour de l'ayatollah Khomeini. 1978 : violentes émeutes à Tabriz, Qom etTéhéran puis des grèves paralysants administrations, industries et exportations pétriolières. Son retour, le 1er février 1979 (après un accueil de 4 mois en France) déclencha la dernière phase dans l'instauration d'un régime Islamique, il proclame la République Islamique dans la nuit di 1er au 2 avril 1979. Sa mort, le 3 juin 1989 (quelques mois après le 10ème anniversaire de la chute de la monarchie et de la victoire de la révolution) provoqua des scènes de deuil collectif dans tout le pays.

Il n'est pas possible de visiter, pour un non-musulman, les principaux moniments de la ville. Nous nous présentons quand même auprès de l'enceinte sacrée, surmontée d'un dôme doré, mais le gardien nous confirme gentillement que l'entrée n'est pas possible pour nous. "No problem",  nous déambulons donc dans les rues du centre, dans le bazar (touristique!), sur la jolie place dominée par les minarets et le portail d'entrée qui laisse apparaître un mehrab (...) entièrement recouvert de miroirs et nous en profitons pour gouter la spécialité culinaire locale, le sohân (biscuit aux safran et aux pistaches).

Le soir venant, alors que nous nous étions perdu à chercher un resto sympa de viande grillée, nous rencontrons Amir (jeune militaire de 21 ans) et son ami. Amir nous propose son aide pour le resto et nous offre ensuite l'hospitalité. Nous rencontrons donc sa très accueillante et chaleureuse famille (ses parents, ses frères et la femme de son frère). L'échange ne sera pas de longue durée car Felix est fatigué. Amir et son ami nous raccompagne à notre hôtel.

Aujourd'hui, nous nous rendons à ISPAHAN (prononcé "Esfahân" en persan), une des plus belle citées d'Iran. Les températures sont excellentes (21°C) et le décor du trajet change : le désert d'où émergent des oasis et des montagnes.

Nous entrons dans ISPAHAN, 23°C à 15h. Après un pic-nic sur le bord du Zâyandeh-rudet sur les indications de Ali nous allons faire le repérage d'un parc - pic-nic- camp de la ville _ En Iran, sont amménagés en ville ou sur les bord d'autoroutes des parcs avec sanitaires dans lesquels, chacun peut, particulièrement les familles le vendredi (jour férié) ou les soirs d'été, venir pic-niquer, ouvrir la tente le temps d'un pic-nic ou pour la nuit, c'est gratuit et très bien entretenu _ Le parc est immense et super, nous y reviendrons pour camper ce soir. Nous nous rendons sur La Place de L'Imaâm (La Place Royale) qui compte les principaux monuments de la ville. Et autour de la place, le bazar et les rues commerçantes.
L'ambiance est relativement décontractée, malgré le manque de touristes et nous en sommes d'autant plus sollicités, c'est le jeu et nous tentons d'esquiver pôliment les invitations attrappe-touristes. Ici, double tarification, par exemple, nous payons l'équivalent de 10 € le thé pour 3 personnes; le même thé est réglé 1 € par un Iranien!!
Les arcades sont ocuupées par des boutiques de souvenirs, des étoffes et des objets artisanaux en tous genres. Su rle centre de la place, bassins d'eau , fontaines, arbres et câlèches et bien sûr lieu de pic-nic (fréquentés par les habitants d'Ispahanles soirs d'été). Au sud, nous vivistons La Mosquée de l'Imâm  avec son énorme porte d'entrée. Puis nous déambulons dans le grand bazar au nord de la place.

A la sorite d'Ispahan, un immense site et en travaux, un future complexe financier... et commercial. En effet, un énorme panneau "Carrefour", nous laisse entrndre qu'ici prochainement il y aaura un immense hyper-marché. En Iran, pas d'hyper et ce qu'ils appelle super-marché ressemble à une toute petite épicerie de villgae en France. Ici, dans chaque ville ou village, il ya une sucession de boutiques spécialisées : fruits/legumes, viandes, pièces auto... si bien spécialisées qu'une boutique ne peut proposer qu'un seul article décliné, par exemple vendeur de batterie auto, vendeur de jantes/enjoliveur..., l'arrivée de'hyper-marché fait frissonner!

Après 2 jours à Ispahan, nous souhaitions nous rendre à Persepolis. Le soudain changement de temps nous décourage. En effet, il a plu toute la nuit, il pleut encore et la température a un peu chutée La visite du site de Persepolis nécessite un minimum de 2 heures et 2 heures sous la pluie, bof!! Nous décidons donc de ne pas nous arrêter, peut-être au retour. De la route, nous appercevons quand même une infime partie du site : une impressionante muraille, lisse sans décoration, d'une quinzaine de mètres de haut qui est le mur de soutènement de la terrasse sur laquelle fut contruit le complexe. Nous apercevons aussi les plus hautes colonnes.

Publié à 09:18, le 23/11/2009, dans 9 IRAN, BAM
Mots clefs : BAM
Lien

De belles rencontres en Iran

IRAN
LE NORD-OUEST
L'AZERBAIDJÂN ET LA PROVINCE DE ZANJÂN
9 - 10 - 11 - 12 novembre 2009

A ce jour d'écriture, voici 3 jours que nous sommes en Iran. Nous avions hâte! Et pour cause, l'accueil qui nous a été réservé a été au délà de notre imagination.
Commençons par le début : le passage en douane;

Nous passons la frontière à DOGUBEYAZYT; nous entrons donc par l'AZERBAIDJÂN IRANIEN (province à la pointe Nord-Ouest de l'Iran).

Nous étions les seuls touristes et Chris était la seule à arborer un foulard de couleur avec de jolies fleurs. Organisés, nous nous présentons avec nos 3 visas et notre carnet de passage en douane (pour le véhicule) tous faient à Paris avant notre départ. Pour entrer en Iran, il faut obtenir un visa. Parfaitement en règle, nous avons simplement déposés nos empreintes et Manu est passé de bureau en bureau pendant que Chris et Felix jouaient joyeusemeent dans la Vanette. Bien evidemment, quelques pots de colle nous proposent de changer nos Euros en Rials, mais nous refusons systématiqueement. Nous ferons le change à TABRIZ dans une banque (et bien nous en a pris, car cette action a générée une bien belle histoire!!). A savoir qu'en Iran, aucun réglement par carte bancaire n'est accepté actuellement. Les dolars et les Euros sont aisément changés en banques et le change "informel" n'est guère plus interressant sans compter qu'il peut donner lieu à des escroqueries.

Nous voici donc sur les terres Iranniennes, Emotion!!

Il fait chaud, le paysage est merveilleux et premier pic-nic à quelques kilomètres de la frontière sur le bord d'un chemin. Sur les 3 autos qui viennent de passer, déjà 2 nous saluent d'un signe de la main et d'un coup de klaxon, nous sommes les bienvenus et nous sommes heureux. Le joli foulard que j'ai choisi en guise de foulard iranien n'arrêtent pas de glisser sur ma chevelure! Concernant la tenue, il n'est pas obligatoire de porter le châdor, mais simplement de couvrir les cheveux et le cou (les mèches de cheveux récalcitrantes qui réussissent à s'échapper sont tout à fait tolérées), ne pas avoir les bras nus et de porter un manteau ou une tunique au moins jusqu'à mis cuisse. Les pieds et les jambes doivent être couverts. Les pantalons ou Jeans sont acceptés. Pas trop de bijoux et maquillage discret. Pour les hommes, shorts interdits et bras couverts, voilà les 2 règles.

Après notre premier bivouac non loin de TABRIZ, notre première mission est d'aller faire notre change en banque. Entrée dans TABRIZ en auto. Ho là là, la conduite ici est ... acrobatique... fantaisiste... enfin bref la règle est de ne jamais hésiter et se lancer. Première banque venue, Manu s'y présente pendant que Chris reste dans l'auto avec Felix qui dort profondemment. Change effectué, Manu sort de la banque accompagné. "Salam, Rezha" "bonjour, Chris" "c'est le banquier, il nous acompagne!".  Nous échangeons en Anglais; Après une petite traversée de la ville et l'achat de casse-croute, nous allons pic-niquer dans un parc. Rehza contacte sa soeur, qui étudie le Français depuis 3 mois en plus de ses études en chimie, et qui sera notre guide pour les deux jours passés à TABRIZ. Nous échangeons en Anglais. Rezha retourne au travail après nous avoir invité à le rejoindre chez lui après son travail et nous invite à dîner après avoir contacter sa femme qui est ravie de nous recevoir. Nous acceptons donc avec plaisir.

Après avoir déplacé la voiture, non sans criante d'accident, nous visitons le bazar couvert, grand bazar; Le vieux bazar et le nouveau bazar; Les petites boutiques se succèdent dans un labirynthe de boutiques, c'est une valse de couleur et d'odeur. Notre présence est remarquée et Felix fait l'unanimité. Les gens nous arrêtent dans la rue pour nous demander d'où nous venons (nos origines) et enchâinent sur un Bienvenue en Iran; En voiture, certains lancent un "Bienvenue" par la fenêtre après un bref coup de klaxon.

Tabriz, capitale de l'AZERBAIDJÂN, seconde ville de l'Iran, au passé illustre, compte peu de monuments historiques. en effet, elle souffrit beaucoup des guerres contre les Turcs, des conflits contre les russes au 18ème siècle et fut à plusieures reprises occupée par les troupes étrangères, et elle n'a pas été épargnée par les tremblements de terre et les épidemies, si bien qu'au début du 19ème siècle, la ville perdait + des 2/3 de sa population en 100 ans.

Fin d'après midi, présentation du reste de la famille : à commencer par le papa devant son magasin, puis la maman dans son chaleureux appartement où nous sommes invités à nous mettre à l'aise, puis les differents frères et leur famille ainsi que la seconde soeur et bien sûr Rezha, sa femme et son fils nous ont rejoint. Tous sont si sympathiques.

Nous sommes invités à dîner et tous nous prenons place autour de la grande nappe posée au sol. Assis en tailleur, nous dégustons un succulent repas composé d'une soupe de légumes à la coriande et à la menthe, légumes en salade à déguster avec une sauce blanche, du poulet à la tomate, des frites et du riz (le chelo riz cuit qui accompagne les viandes),  le tout accompagné de nân (le pain) et de boissons sucrée (en Iran pas d'alcool) et d'un bol de yoghurt. Nous nous régâlons et Felix aussi. La cuisine Iranienne n'est pas très épicée mais se sert beaucoup d'herbes (estragon, menthe, aneth, persil, coriandre, ciboulette).

Rheza nous invite à passer la nuit dans son apparteemnt, juste au dessus de celui de ses parents. Nos sommes subjugué par l'accueil qui nous est réservé.

Le lendemain matin, petit déjeuner, assis en tailleur autour de diffrentes confiture, nân, oeuf dur à croquer après l'avoir assaisonné de sel, du fromage de chèvre et du thé.

Nous nous préparons ensuite pour une seconde visite de la ville : la mosquée bleue (le + important monument de la ville : chef-d'oeuvre de la décoration émaillée en Iran) dont la visite nous a été commentée par une étudiante en histoire de l'art venue ce jour faire des esquisses et ensuite promenade dans le grand parc. Nous ne repasserons pas par l'appartement avant notre départ, aussi c'est le temps des aurevoir et des merci. Mais comment remercier un tel accueil?!!

Après nos visites, Rezha nous rejoint et nous le suivons hors de la ville jusqu'à une station fournissant du gaz-oil. Si l'essence est extremement sde bon marché, le Diesel est non fourni aux petits véhicules, seulement aux camions. Après une petite conversation avec le pompiste, Rehza obtient que nous puissions faire le plein.

Et voilà, vient le temp des derniers aurevoir. Aurevoir et merci, merci encore merci beaucoup pour tout!!

Nous roulons un peu plus d'heure jusqu'au sud de l'azerbaidjan, où nous posons notre bivouac. La nuit est très fraîche, il a gelé et à 10h30 (heure locale) nous atteignons déjà les 12°C sous un soleil radieu, c'est très agréable.

Nous établissons un tracé général de la traversée de l'Iran qui passe par les principales villes : ZANJÂN - QAZVIN - QOM - ISPAHAN - PERSEPOLIS - CHIRAZ - KERMAN et  ZAHEDAN.
L'Iran a une superficie presque 3 fois supérieur à LA FRANCE et les distances entre les villes sont souvent très grandes, nous prenons donc l'autoroute.

Aujourd'hui, donc, nous quittons l'AZERBAIDJÂN et gagnons la province du ZANJÂN (à 125 km de TEHERAN) pour rejoindre QUAZVIN en passant par ZANJÂN (ville).

Un peu avant QUAZVIN, nous décidons de sortir de l'autoroute. Entrée dans la petite ville très animée. Il est necessaire que nous fassions quelques courses. Pendant que Manu est aux légumes, Chris se fait aborder dans la Vanette par 2 policiers; Présentation des papiers de l'auto et des passeports. De jeunes passants nous traduisent en Anglais les propos des policiers. Manu nous ayant rejoint, nous suivont l'auto des policiers jusqu'à un grand parking. Un troisième policier vien tprendre la relève et après inspection des papiers nous invite à sortir de la ville et aller passer la nuit à QUAZVIN en nous souhaitant bon voyage. Nous n'étions visiblement pas les bienvenus.
Nous nous rendons donc à QUAZVIN pour trouver un hôtel. Nous empruntons maintes et maintes rues de cette grande ville de 300 000 habitants mais nous ne trouvons que 2 grands hôtel suceptibles de nous recevoir. Pas de petits hôtels et une guest-house qui fermait à 9h le lendemain matin. Peut-être est ce parceque nous sommes Jeudi soir, veille de jour férié (le vendredi est férié en Iran) ou est-ce que nous n'avons pas sû les reconnaitre car il y a très pu d'enseignes traduites et ainsi difficile de différencier une ensigne d'une autre en écriture Fârsi.
21h, nous décidons d'aller dormir en dehor de la ville. Nous n'aurons pas froid car en ce début de nuit, il fait 10°C.
 



Publié à 09:18, le 12/11/2009, dans 9 IRAN, Tabriz
Mots clefs : BAM
Lien

Longue traversee de la Turquie

LA TURQUIE
31 octobre 2009 - 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 novembre 2009

Le passage en douane est très aisé et les douaniers très plaisants. Felix sourie sur commande aux douaniers, tout se passe super bien.
Routes enfin excellentes. Tout s'annonce bien.

Proche de CORLU, premier bivouac animé : nous empruntons un chemin de terre sous une pluie incessante. Tant et si bien qu'au petit matin, nos sympathiques voisins de la ferme d'à côté sont venus nous sortir de là grâce à leur tracteur, ouf!!

Vanette et chaussures crotteuses, nous visitons ISTANBUL, côté Europe, dans le vieux "Stambul" et sa basilique Sainte-Sophie. Avant de trouver à garer la Vanette, nous traversons la ville dans un enchevêtrement de ruelles en pente tortueuses. Mais en cette période de l'année, la ciculation est assez fluide.

Pour sortir d'ISTANBUL, nous franchissons LE DETROIT DE BOSPHORE par le grand pont suspendu..

Ici finit l'Europe
Commence l'Asie!




2ème bivouac à 10km d'Istanbul à HEREKE, vue superbe sur la mer.

3ème jour, direction la Turquie Continentale, direction ANKARA, capitale de la TURQUIE depuis 1923 (Et oui la capitale c'est ANKARA, qui a dit ISTANBUL?). Aujourd'hui,  les températures varient entre 6°C et 1.1°C et passage sur un col enneigé. Nous bravons donc le froid, le vent, la tempête et la neige... brrrr... le chauffage de la voiture vient de rendre l'âme, on commence à avoir froid et en plus trop faim et au niveau de l'humeur grrrr, enfin bref il est temps de s'arrêter dans le premier motel venu, au bord du lac salé TUZGOLU.

Nous nous reveillons sous un soleil radieu, petit déjeuner turque varié, chacun de bonne humeur et plein d'entrain. Manu a même réparé le chauffage.

Zouuu, au menu aujourd'hui LA CAPPADOS, sous une température encore un peu fraîche mais pas de pluie. On s'en met plein les mirettes, magnifique nature : un amoncellement d'étonnantes silhouettes pointues résultat d'une intense érosion du plateau constitué de cendres et de boues rejetées par le volcan Ercizes Dagli . Nous traversons  ÜRGÜP capitale du tapis (pour la vente), KAYSERI la capitale de la CAPPADOS, UCHISAR et son  énorme piton percé de millie cavité et étrange et magnifique décor. Ce soir, Bivouac au coeur de la CAPADOCE, non loin de GOREME whouaouuuuu!! Cet arrêt dans ce mystérieux décor, donne lieux à une sympathique promenade dans les vestiges d'une ancienne ville creusée dans le tuf; Ici, on devine un puit, là, un logis et là un grenier, nous empruntons même de petits tunnels. Il faut lever les pieds car les irrégularités du terrain entrainent facilement entraves, voir petites chutes qui déclenchent de suite l'illarité de Felix. Cet enfant est très moqueur et ne perd pas une occasion de se moquer ... de sa mère tout particulièrement!! Mais de qui peut-il bien tenir??

Nous quittons la CAPPADOS (en passant par AVANOS 2ème ville importante de la CAPPADOS, capitale de la poterie , AKSARAY direction SIVAS au Nord-Est d'Urgup) pour rejoindre la Turquie Orientale.

Plus notre avancée se dirige vers l'Est et plus les villages sont pauvres et inslubres. Nous nous arrêtons pour un bivouac au fond d'un village"terreux" dans un pré où 2 vaches nous tiennent compagnie au petit matin.

Ensuite, passage par de hauts cols où les températures n'invitent guère à s'arrêter encore moins à pic-niquer.Bivouac entre deux cols, derrière un minuscule village composés de 4/5 maisons.

Passage par la traversée d'ERZURUM, ville que nous devinons étudiante et très dense. La circulation y est difficile et il y a beaucoup de voitures et de piétons même sur la route. Notre visite durera le temps de faire quelques courses necessaires et d'alimenter le blog. Nous roulons ensuite et nous laissons rattraper par la nuit, ainsi dans le noir, nous avons la chance de trouver un bivouac qui nous émerveillera au matin.

ISHAKPASA SARAYI, à 30 km de la frontière avec l'Iran, au coeur de la montagne, où nous visitons le Palais des milles et une nuit. Palais construit au XVIIIé siècle. Nous déambulons librement dans les innombrables cellules du harem, dans l'immense cuisine avec immense cheminée, les bains, la mosquée. Magnifique vue sur DOGUBAYAZIT, dernière ville avant notre passage en douane pour l'Iran. Après la visite du palais, nous prenons pension à 100 mètre du palais dans une sorte de parc Caravaning- Pension - pic nic - Restaurant. La chambre de plein pied avec terrasse et salle de bain comprend 3 lits,  ainsi Félix dormira ce soir dans un lit de grand. Nous faisons une lessive que nous étendons sur les toits des pensions. Soirée détente au restaurant de la pension : tout simplement délicieux et où nous buvons notre dernier verre de vin (En Iran, pas d'alcool!). Réveillés par le soleil très matinal (5h du matin!!), Manu prépare le café pendant que Chris se fait réveiller à coup de casserole par Felix. Nous nous préparons donc tous trois pour une rando de 3h dans les montagnes avoisinantes pour une vue magnifique vur sur le MONT ARARAT : inoubliable! Tout là haut, la vie de la valée résonnent et les maisons et les camions semblent si minuscules.

Après avoir fait le plein d'eau, nous descendons à DOGUBAYAZIT pour quelques courses et puis ensuite bivouac au pied du MONT ARARAT où nous essayons de converser avec 3 géomètres qui ne parlent absolument pas anglais.

Au matin, après avoir préparer les papiers à présenter à la frontière et sorti le foulard, nous nous rendons à la frontière Iranniènne.

Publié à 09:20, le 8/11/2009, dans 8 TURQUIE, Turquie
Mots clefs :
Lien

DES PHOTOS DE FELIX

A la demande generale, quelques photos de Felix : 

 

 

 



Publié à 16:32, le 6/11/2009, dans FELIX ON THE ROAD,
Mots clefs :
Lien

Traversee de la Bulgar?e

LA BULGARIE
29 - 30 octobre 2009


Nous venons de prendre le Ferry-boat et nous voilà à la frontière Bulgare, pays de la communauté Européenne même si la monnaie reste le lev, convertion super facile car 2 leva (on dit 1 lev et des leva!!) valent 1 €.


Notre passage en BULGARIE n'aura pas grand à voir avec une visite touristique. Nous décidons d'oculter la capitale, les montagnes Bulgares et les stations de ski et thermales. objectif TURQUIE, donc traversée de LA BULGARIE par la côte de La Mer Noire.

Première nuit en bivouac non loin de la frontière. Bivouac à trouver avec des yeux de chat car la nuit est nous a devancée. En effet suite à une déviation de VARNAS, nous traversons des quartiers que nous devinons tziganes, double circulation difficile, déviation non organisée et surtout non annoncée dès la seconde intersection. Felix s'impatiente donc dès sortis de ce chaos, nous nous réfugions dans le premier chemin de sous bois après la ville. Dans le noir, nous nous laissons surprendre par un accès valoné avec de jolies descentes que nous apréhendons de suite en montée pour le lendemain. Nous verrons cela demain en souhaitant qu'il ne pleuve pas cette nuit rendant le sol plus glissant qu'il n'est déjà.

Nous dormons tous trois du someil du juste sous une pluie insessante.

Au petit matin, après un repérage de Manu d'une heure et demie à pied, nous decidons de sortir de l'autre côté du bois. On a pâtiné, glissé, dérapé, grimpé et un aussi roulé sur le chemin de terre et enfin regagné la route le tout sous les éclats de rire de Felix.

Nous traversoons donc LA BULGARIE en longeant la Côte de la Mer Noire très touristique ... en été!! Mais là en cette fin octobre, c'est assez coton pour trouver un hôtel d'ouvert et les nombreuses boutiques attendent le prochain été pour ouvrir leur porte. Idéal pour jouer à cache-cache avec Felix. Nous traversons donc des villes désespéremment vides. Finalement à notre grand bonheur. 

Nous nous arrêtons visiter NESSEBAR, le "saint-tropez" Bulgare qui se trouve sur une presqu'île et accéssible par un pont étroit. Les enseignes de magasins fermés tels que "yacht-club", de fourures, sacs à main de prestiges, bijouterie... laissent deviner une clientèle bien ciblée.




Mais lorsque nous rentrons dans le centre interdit aux voitures, nous découvrons multiples églises en briques, des maisons très stylées en bois et des petites ruelles serpentées et pavées très sympatiques et surtout une vue imprenable sur la mer déchainée le jour de notre visite, sous le cri des mouettes qui n'impressionnent pas du tout Felix.



Nous remarquons aussi, collés sur les poteaux, arbres ou murs, des faire-part de décès qui restent là jusqu'à ce que le vent les décolle, c'est la tradition. 




Dernières villes côtière avant LA TURQUIE :
    - BOURGAS : ville portuaire au fond d'une grande baie, peu jolie avec ses usines chimiques, ses grues, ses docks...
  - PRIMORSKO : ville morte en hiver. Nous trouvons quand même un hôtel-restaurant.













Direction LA TURQUIE.


Publié à 12:18, le 30/10/2009, dans 7 BULGARIE, Bulgarie
Mots clefs :
Lien

VISITE DE LA ROUMANIE

LA ROUMANIE
22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 octobre 2009

L'entrée en ROUMANIE se fait sans aucune difficulté. Nous entrons par ORADEA. Le douanier est souriant et nous souhaite bon voyage.


Le contraste est immediat. Traversée de ORADEA le long d'une longue file de camions.



Nous arrivons à ZALAU et sommes acceuilli par Jean-Luc, présentation de Chris et Félix défraichis et look baroude. Puis fins propres, soirée resto. Jean-Luc est vraiment sympa et en deux ans de présence en ROUMANIE a vraiment pri  le temps de connaitre les roumains et LA ROUMANIE. Il nous propose d'être notre guide pour les 3 jours à venir. La ROUMANIE racontée par Jean-Luc, c'est déjà passionant.

Durant nos 4 jours à ZALAU, Jean-Luc a vraiment été pour nous un formidable hôte et un précieux guide, nous avons passé d'agréables moments.

Nous accédons à CLUJ par les collines verdoyantes, petites églises en bois et églises plus récentes, petits villages bucoliques aux maisons de bois et aussi quelques récentes construction plus ou moins délirantes. Les traversées de village laissent cette impression qu'ici la pauvreté côtoit la richesse. Visite de CLUJ, ville intellectuelle : autour de la piata Unirii, les principales arteres, des palais, des boutiques, hôtels, l'église catholique St-Michel et juste devant une statue équestre monumentale, des jardins, le musée d'art dont nous ne verrons que la façade. Un peu plus loin, passage devant le musée d'histoire, 2 opéras-theâtres, CLUJ est aussi une importante ville universitaire. Nous terminons notre visite par une promenade dans un parc.....

Nous rencontrons Jean-Michel et sa charmante petite famille, amis de Jean-Luc, nous sommes ravis et Felix aussi. Jean-Luc nous présente aussi son ami Jean (un homme très liant et attachant) ainsi que sa petite famille. C'est aussi pour Felix l'occasion de faire connaissance avec un petit bout de femme de caractère, mademoiselle Nikita 2 ans, fille de Jean. Après des débuts houleux, nos deux complices ne se séparent plus! Malgré un emploi du temps bien rempli (organisatoin d'un mariage prévu pour samedi soir!), Jean est très accueillant dans son bar - restaurant - club DESIRE à 20km de ZALAU à priximité de ROMANASI.

Nous ne quittons pas ZALAU sans avoir gouté au Tcica de ZALAU, agrémenté d'une pointe de miel local, hummm un délice! Et hop, jean-Luc nous en glisse une bouteille dans nos bagages.Merci Jean-Luc. Et merci pour ton acceuil et ta gentillesse. A goûter aussi l'affinata, la liqueur de myrtille. La cuisine roumaine est aussi un point fort et les Roumains n'ont pas vraiment d'heure pour déjeuner, soit nous nous sommes aussitôt adaptés et au niveau heure de repas, nous avons fait n'importe quoi et Felix aussi; Fini sa propre assiette préparée par maman, non c'est au restaurant et je pioche dans l'assiette de manan et/ou papa, sauf les pâtes au saumon bof, alors Felix mange la quasi totalité des pâtes au fromage de papa et aussi mange des mici (petites saucisses grillées à base de viande hachée et aromatisée), la ciorba (soupe ail-tripe), truite grillée et les fameuses tartines de Jean à goûter absolument : tartines ailées à la tomate, au jambon sec et à l'huile d'olive hummmmm...

Notre traversée de la ROUMANIE se poursuit direction BRASOV.

Nous faisons une escale-visite de VISCRI, un superbe village saxon, un monde suspendu qui semble resté hors du temp et sa citadelle blanche. On devine l'affluence estivale de par les pancartes offrant des chambres chez l'habitant et surtout le prix du café au pied de la citadelle !!!
Felix oubli ses parents dans les rues de VISCRI.


Puis passage par FAGARAS et son chateau en brique rose et oui entièrement en petites briques! Notre escale est très courte car il pleut à flot et il commence à faire frais. Traversée de BRASOV par le centre et le vieux quartier de Scheï. En dehors du centre, la ville est moderne et dotée d'une zone industrielle démesurée le tout au pied de majestueuses montagnes.


Direction le sud de la roumanie, BUCAREST (la visite de la capitale fera l'objet d'un autre voyage!), via BUSTENI et  SINAIA, villes aux pied des montagnes et des stations d'hiver.
 













 


Enfin, direction la BULGARIE, en passant sur le DANUBE en bac.
 



Publié à 12:29, le 28/10/2009, dans 6 ROUMANIE, Roumanie
Mots clefs :
Lien

LONGUE TRAVERSEE DE LA HONGRIE

LA HONGRIE
19, 20 et 21 octobre 2009

Nou sommes toujours en Europe, mais petit changement, nous ne payons ps en Euros mais en Forints.
Nous prenons la direction du LAC DE BALATON. Nous visitons HEVIZ, au Nord-Est du lac. Ville thermale très touristique et vu des nombreux magasins et restaurants touristiques fermés en cette saison, nous devinons la forte affluence estivales auxqelle nous avons la chance d'échapper. Nuit au CAMPING CASTRUM DE HEVIZ, douches chaudes, laverie et surtout super restaurant.

2ème nuit à VESZPREM au Nord-Ouest du LAC DE BALATON dans un immense verger. Au pays du paprika (du poivron), c'est décidé Chris met du poivron partout; au menu ce soir, porcs à l'anans  et pour l'occasion au poivron, humm!! Avant notre depart du lac, petite visite de la ville.
 
Nous laissons derrière nous le lac pour rejoindre la ROUMANIE. Nous traversons donc la partie Centre-Est de la HONGRIE, partie du pays totalement plate, avec aucun attraits touristique et qui est exclusivement agricole avec des immenses champs à perte de vue. Manu conduit et Chris profite de ce blanc touristique pour travailler son théâtre. Petit moment ludique, traversée du DANUBE en bac.

Ce soir bivouac pas facille à trouver dans ces immenses plaines. Nous trouvons L'ENDROIT entre deux immenses champs. Belle consolation, la soirée est douce, aussi ce soir, pas de chauffage et nous laissons dans les sacs grosses chaussettes, seconde couette et autre sur-pyjama. Au menu ce soir, couscous de légumes aux poivrons!! Il reste encore plein de poivrons, bien d'autres recettes en vue!

 



Publié à 16:31, le 20/10/2009, dans 5 HONGRIE, Hongrie
Mots clefs :
Lien

PETIT PASSAGE EN CROATIE

LA CROATIE
18 octobre 2009

Afin d'ateindre plus facilement la HONGRIE, nous décidons de couper par LA CROATIE. Passage en douane peu chaleureux, pleins de questions et petite visite du camion par les douaniers. Bivouac facile à trouver. Au petit matin, échanges de sourires et serrage de mains avec un paysan accompagné de sa femme venus au champs pour étendre des coquilles de potirons. En route pour la HONGRIE.



Publié à 16:26, le 18/10/2009, dans 4 CROATIE, Croatie
Mots clefs :
Lien

LA SLOVENIE

LA SLOVENIE
14, 15,16 et 17 octobre 2009

Nous arrivons en Slovénie, pays de la communauté Européenne donc passage en douane sans contrôle. Nous arrivons pour le bivouac. Ici tout est très vert et boisé, idéal pour le bivouac, nous avons l'embarra du choix. Tous est si magnifique, les paysages, les villages traverssés, et cet endroit pour le bivouac avec une vue imprenable. Les températures ont nettement chutées. Nous nous hâtons pour l'installation du bivouac. Chauffage, vêtements chauds pour la nuit de rigueur.

Le 15 octobre 2009, nous prenons la direction de LOGATEC, où nous rencontrons PRIMOZ ( prononcez PRIMOCH). Il nous accueille dans son bar du GRAJSKI PARC de LOGATEC - www.grajskiparc.net - puis nous propose de nous installer dans la maison de ses parents, nous passons la soirée au restaurant, j'utilise à présent son ordi pour écrire ses quelques lignes..... Nico nous avait dit "PRIMOZ, c'est un super gars". Il n'y a pas de mots pour parler de lui. Une telle générosité, chaleur, convivialité, sens de l'accueil, il est excellent, so lovely! Jamais nous n'avons rencontré une personne comme lui. Thanks PRIMOZ, you are so lovely!!

Aujourd'hui, visite le LOGATEC, le guide fourni par PRIMOZ nous propose tout un tas de visites sympas. Et ce soir, il y a concert dans le bar de PRIMOZ, à ne pas louper!! Concert des MAGNIFICO, excellent! Nous avons vraiment de la chance d'être là lors de leur présence car ce sont des stars en slovénie. Merci à la maman de PRIMOZ pour le relais de maman le temps du concert.

Samedi 17 octobre, au programme, visite de LJUBLJANA; Avant nous mangeons avec PRIMOZ et ses parents un succulent repas préparé par la maman de PRIMOZ, a really good cooker!! Le samedi les magasins sont fermés, pour le plus grnad bonheur de Manu et au grand désespoir de Chris qui est attirée par de fortes interressantes vitrines de magasins ... fermés, pfff.
Après un bivouac à environ 30 km de LJUBLJANA, nous prenons la route direction LA HONGRIE.
 



Publié à 16:46, le 16/10/2009, dans 3 SLOVENIE, Slovénie
Mots clefs :
Lien

TRAVERSSEE DE L ITALIE

12 et 13 octobre 2009

Nous nous réveillons de notre première excellente nuit dans la Vanette. Il  pleut, nous allons donc tester les conditions de pliage de toile sous la pluie. Mais avant cela, café, toilette, désinstallation de la chambre et installation de la banquette et siège auto Felix.
Il pleut encore, manu qui a l'heureux pouvoir de passer entre les gouttes, s'occupe du démontage et pliage de la toile. La toile est rangée absolument trempée dans le coffre de toit, peu importe!!  Toutes portes fermées, nous prenons la route direction l'ITALIE, via BRIANCON et le COL DU MONT GENEVRE.... Les journéées sont estivales, le soleil est radieux et les températures sont excellentes.

Nuit 1 : 30 km après TURINO - TURIN, dans un endroit beaucoup moins humide que la nuit précédente. Réveillés par Felix à 6h30, nous décidons de nous lever. Il fait frais, voilà une belle occasion de tester le chauffage. Manu déplace le chauffage dans la toile. C'est très efficace!! A tour de rôle, Felix, Chris et Manu, nous faisons notre toilette intégrale sans le moindre claquage de dent.

...puis direction MILANO, VERONA, et VENISIA, nous prenons l'autoroute.

Nuit 2 : Nous cherchons un coin tranquille sur la côte. Le lieux est be    aucoup trop touristique et bétonné, rien à l'horizon de tranquille et insolite. Nous regagnons les terres. Dodo.



Publié à 12:45, le 13/10/2009, dans 2 ITALIE, Italie
Mots clefs :
Lien

NOTRE PREMIER BIVOUAC

Dimanche 11 octobre 2009

Passé les aurevoirs, nous voici donc sur la route. Après environ 3h de route, nous installons notre premier bivouac dans une vallée juste avant le COL DE LAUTARET (Alpes - France), petit coin tranquille à l'abri des regards. Manu installe la toile à l'arrière de la Vanette pendant que Felix vroum vroum au volant de l'auto et que Chris vide l'auto dans la tente de transfert (nous avons ouvert la Quechua pour mettre les sacs car l'endroit est assez humide en cette tombée de nuit).
Toile montée, Chris cuisine et fait manger Felix pendant que Manu installe l'espace repas : tourne le siège passager et installe la table.
Felix nourri et cuisine terminée! Testons donc cet espace repas!! ... Felix est sur la table, ha Felix ne veut pas descendre de la table, Felix hurle lorsque nous l'enlevons de la table, Felix ne cri plus, et bien oui il est occupé à grimper sur la table... bon ok Felix garde la table, nous on va manger sur nos genoux. Bref pratique l'espace repas, mais pour qui?
Repas terminé, Chris retourne à la cuisine pour la vaisselle et Manu installe le lit de Felix à la place de l'espace repas : remet le siège passager, déplace le siège auto de Felix à l'avant, place le matelat de Felix sur la table et insallle le filet de sécurité autour du lit. Bonne nuit Felix!
Dernière petite tâche en cuicsine, faire chauffer le biberon de Felix qui sera transvasé dans un petit thermo et sera servi ainsi tiède au petit matin.
Cuisine fermée, nous installons la chambre : installation des 2 matelas, oreillers et couettes, tout simplement.
 

Bonne nuit!


Publié à 12:41, le 11/10/2009, dans 1 FRANCE, France
Mots clefs :
Lien

LES AUREVOIRS

Les au revoirs, c'est une belle journée ensolleillée d'au revoir avec les copains et soeurette le 27 septembre 2009, dont certains chaleureux et touchants, merci les copains!!!

Les au revoirs, une très sympathique carte et une soirée resto offertes par les collègues de CEVEO Cournon, merci beaucup de ces cadeaux que nous avons tous deux très apprécié.

Les au revoirs, c'est une dernière répète pour cette année avec la troupe LES SOUFFLEURS DE VEYRE accompagnée d'un verre. Merci à la troupe de m'avoir gardé un rôle dans la pièce en cours et d'accepter la contrainte de répéter avec un membre en moins pendant 6 mois!!

Les au revoirs, c'est aussi le 6 septembre 2009 à 15h22, notre premier grand départ de CLERMONT FERRAND (au compteur 201 192 km!! précise Manu), au revoir papa et maman,

et notre second grand départ du PUY EN VELAY le 10 septembre 2009, au revoir, papa, maman, frangin, pépé, mémés, tonton, tata, cousin, cousine et bambinos.


Les aurevoirs, c'est aussi notre première escale en ARDECHE à ALBA LA ROMAINE chez François, Marie France, Raoul et Lïa qui nous ont très chaleureusement accueilli.

 

Allez, en route petite troupe, quelques 20 000 km nous attendent!
CHAO BYE BYE!!
" 'voir vroum vroum " dit Felix en secouant le main.


Publié à 12:36, le 10/10/2009, dans Les aurevoirs, France
Mots clefs :
Lien

Article LA MONTAGNE le 2 septembre 2009

http://www.clermont.maville.com/actu/actudet_-Clermont-Ferrand-Preparer-c-est-deja-voyager_-1055438--BKN_actu.Htm?xtor=EPR-60&utm_source=OFMAlerte_&utm_medium=viral_LB&utm_campaign=viral_LB



Publié à 16:24, le 2/09/2009, dans Notre com,
Mots clefs :
Lien

Notre futur chez nous!!!

Cliquer plusieurs fois sur le + pour accélérer le diaporama!!



Publié à 11:57, le 22/08/2009, dans La Vanette,
Mots clefs :
Lien

Les passeports

Nous avons chacun le notre : Manu, chris et même felix 1 an.



Publié à 12:59, le 1/07/2009, dans Les prepas,
Mots clefs : passeport mineurpasseport
Lien

L'appartement

Propriétaire de notre appartement, nous l'avons loué afin de financer le remboursement de credit de l'appartement et couvrir les factures d'énergie durant notre absence.

Il est loué meublé, ce qui nous a économisé un déménagement et évité de rechercher un garde meuble.
Cette formule nous évite aussi de résilier nos abonnements (Free, EDF, gaz, eau, assurance pour l’appartement...).
Nous avons procédé au changement d’adresse chez soeurette Finou, merci!!



Publié à 12:23, le 1/07/2009, dans Les prepas,
Mots clefs : locationappartementvoyage
Lien

Notre protection sociale pendant le voyage

Protection sociale
en europe :
France – Italie – Roumanie - Bulgarie    
Protection sociale
hors de l'Europe :
Slovénie – Hongrie – Turquie
 Iran – Pakistan - Inde
Nous sommes couvert par l'Assurance Maladie et nos frais médicaux sont pris en charge selon la législation en vigueur dans le pays qui nous accueille. Nos soins médicaux reçus à l'étranger peuvent être pris en charge par notre caisse d'Assurance Maladie sous certaines conditions.



Publié à 12:07, le 1/07/2009, dans Les prepas,
Mots clefs : E.E.Eprotection sociale voyageassurance maladie voyage
Lien

Le carnet de passage en douane

Le Carnet de Passages en Douane est obligatoire pour franchir certaines frontières (Inde - Iran - Pakistan). Nous avons donc dû déposer une caution auprès de l'Automobile Club de l'Ouest en France (caution allant de 100% à 250% de la valeur vénale du véhicule!!!!!)

Source : http://www.automobileclub.org/site/sedeplacer/carnet_passage_douane/index.php



Publié à 12:07, le 1/07/2009, dans Les prepas,
Mots clefs : CPDCarnet de Passages en Douane
Lien

NOTRE PROJET

 

NOTRE PROJET
 


Bébé Félix est arrivé il n'y a que quelques mois!! Et avec cette arrivée ne cesse de grandir notre envie de partir, d'enrichir notre nouvelle famille, d'élargir nos centres d'intérêt, de nous ouvrir sur le monde... De partir direction l'INDE via de magnifiques pays tels que Turquie, Iran, Pakistan... Et puis aussi l'envie de rencontrer, de partager des moments privilégiés, d'autres pays, d’autres mentalités, d'autres façons de penser.
La famille, la convivialité, la fraternité, l'amitié, voilà notre état d'esprit que nous espérons faire partager tout au long de notre périple.
Alors pour notre famille, nos amis, nos proches, nos collègues et autres,
nous avons souhaiter créer ce blog!!


Publié à 14:48, le 20/03/2009, dans Le projet,
Mots clefs :
Lien

Préparation du camion


Félix me donne un coup de main pour la nouvelle cuisine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Publié à 13:01, le 20/03/2009, dans La Vanette,
Mots clefs :
Lien

LE VEHICULE

NISSAN VANETTE

Un NISSAN Vanette Coach de 1993 de 7 places (limité à 4 pour le voyage, il est toujours utile de garder une place pour un éventuel auto-stoppeur, toujours par souci de communication.

Le véhicule est équipé d'un moteur diesel de 2 L d'une consommation n'excédant pas les 8L/100km et surtout réputé très fiable.

De plus, vu ses origines asiatiques, c'est un véhicule répandu dans les contrées traversées ce qui peut être un avantage en cas de panne. C'est aussi un véhicule discret, ce qui présente un intérêt certain pour faciliter le contact.

ENTRETIEN PENDANT LE PARCOURS

Mis à part les contrôles réguliers de tous bons conducteurs d'autos doient effectuer, seules 2 vidanges moteur sont prévues durant le voyage. Il est bien évident qu'une vérification technique méticuleuse sera effectuée avant chaque longues étapes!!

Pour faire bonne route il faut écouter son équipage et sa monture !!!

AMENAGEMENT EXTERIEURLe minimum par discrétion :

  • pneus crantés pour la neige, la rocaille et la boue
  • support de roues arrières
  • coffre sous le véhicule pour l'outillage, les pièces de rechange et la batterie annexe

  • réservoir supplémentaire de carburant

  • auvent attenant au hayon arrière 

AMANAGEMENT INTERIEUR
  • divers rangements pour la nourriture, les vêtements et les gamelles

  • réfrigérateur à compression

  • réservoir d'eau, pompes, douchette et évier

  • réchaud à gaz

  • chauffage à gaz

  • table réversible lit bébé

  • coupleur de batterie - convertisseur 12 V - 220 Volts

  • autoradio

  • éclairage économique à LED

  • isolation complémentaire

PROJET AMENAGEMENT VANETTE 

 

 



Publié à 12:02, le 20/03/2009, dans La Vanette,
Mots clefs :
Lien

Nos récents voyages

 


Publié à 11:25, le 20/03/2009,
Mots clefs :
Lien

LE PARCOURS


ON PART OU?

Direction l'Inde!! ... puis on répertorie tout ce qu'on veux voir!

Italie – Slovénie – Hongrie – Roumanie – Bulgarie – Turquie – Iran – Pakistan – Inde – Pakistan ... retour sur nos pas!!

26 000 km soit en moyenne 145 km / jour.

 


Publié à 01:41, le 20/03/2009, dans notre parcours,
Mots clefs :
Lien

LES PREPARATIFS


PENSONS- aux obligations administratives, dates de validité des visas, .... arriver à la bonne saison au bon endroit , c'est à dire avoir chaud!!, à la situation géopolitique du pays (Iran, Pakistan, Inde!!), le coût de la vie sur place, le coût des préparatifs...


Publié à 01:37, le 20/03/2009, dans Les prepas,
Mots clefs :
Lien

NOS CONDITIONS DE VIE

L'ALIMENTATION

L'intégration à la population passe également par l'alimentation. Elle sera donc liée à la coutume locale, et il est bien évident qu'une attention particulière sera portée à l'alimentation de FELIX et que des réserves seront faites pour parer à un éventuel manque de diversité ou manque d'hygiène de la nourriture.

LE LOGEMENTNos expériences déjà menées nous ont démontrées l'hospitalité des populations rencontrées. La nuit chez l'habitant sera la moyen privilégié pour partager le quotidien des autochtones.

Les nuits pourront également se passer dans des jardins aux cours privées ou même en pleine nature car le véhicule sera pourvu de couchettes, et autonome en eau chauffage et éclairage. 



Publié à 01:25, le 20/03/2009, dans Le projet,
Mots clefs :
Lien

LES PRESENTATIONS (pour ceux qui ne nous connaissent pas encore!)

FELIX

 

 

Né  le 27 août 2008 

Activité principale
: faire des sourires à qui veut bien les regarder, dormir, manger et à l'heure de la rédaction de ce petit recueil faire ses dents!!

Centre d'intérêt : avoir les deux pieds bien en appui pour faire quelques flexions afin de nous montrer quelques pas bientôt!! Avoir quelques choses à saisir avec ses petites mains,

Antécédent voyage : visite de la Costa Brava et Barcelone – Sept 2008

Qualités : suit ses parents là où ils l’emmènent

 

CHRIS

Née le 22 mai 1974

Activité reconnue : Assistante d'exploitation à CEVEO (Cournon),

Hyper activité reconnue : membre des Souffleurs de Veyre, troupe de théâtre amateurs depuis quelques années!...

Antécédent voyage : Martinique – Italie – Îles Canaries – Maroc – Tunisie – Cambodge - Thaïlande

Qualités : Sensible, aime rire, péchue...

 

MANU

Né en février 1973

Activité : dessinateur projeteur en mécanique depuis 13ans dans la société CMF, CEBAZAT (63),

Centre d'intérêt : voyages, course à pied, sport de montagne, escalade, alpinisme, snow board, sorties, soirée concert, mécanique automobile,

Voyages : depuis plus de 25 ans, car issu d'une famille de voyageurs, par loisirs et aussi dans le cadre de mon activité professionnelle,

Pays visités en famille, loisirs : CHINE 2004 : 2 semaines de visite à l'ouest de Shanghai, LAOS 2005 : 2 semaines, THAILANDE 2005 : 2 semaines – Nord Thaïlande, CAMBODGE 2007 : 3 semaines, IRAN ARMENIE 2001 : 5 semaines en 4x4, TURQUIE Plusieurs fois en 4x4, SYRIE JORDANIE 1998 : 4 semaines en 4x4, ROUMANIE – HONGRIE – CROATIE – SLOVENIE 2002 : 4 semaines en 4x4, ANGLETERRE – ÉCOSSE – IRLANDE Il y a très longtemps, ALGERIE (TUNISIE) 1990 et 1992 : 2x5 semaines en 4x4 (trop jeune pour la conduite donc navigateur à la boussole dans le massif du Hoggar), MAROC Moult fois, MAURITANIE 2000 : en 4x4, MALI 2002 : en 4x4 et 2005 : en 2CV avec mon frère pendant 10 semaines de périple dont 1 étape mémorable car très périlleux en solo : Gao – Tombouctou – Nema, KENYA 2006 : 3 semaines avec mon pote Florent, Ascension de la pointe Lenana du Mont Kenya 4985 m

Pays visités dans cadre de activité professionnelle : JAPON 2004-2005 : 9 semaines, CHINE 2004 : 1 semaine, Shanghai, THAILANDE 2005 : 9 semaines – Bangkok

Qualités : sociable, ouvert d'esprit, posé, volontaire, organisé, endurant, ….. et plein d'autres défauts!! 



Publié à 12:12, le 1/03/2009, dans Qui sommes nous,
Mots clefs :
Lien