CORNAC EXPEDITION
Bébé Felix est arrivé en août 2008!! C'est décidé pour ses 13 mois nous partons 6 mois en Vanette direction l'Inde!! Départ : octobre 2009 - retour mars 2010
Accueil
Qui sommes-nous ?
Notre parcours
Livre d'or
Notre préc. voyage
robinland.uniterre.com

Rubriques

1 FRANCE
10 PAKISTAN
11 INDE
2 ITALIE
3 SLOVENIE
4 CROATIE
5 HONGRIE
6 ROUMANIE
7 BULGARIE
8 TURQUIE
9 IRAN
FELIX ON THE ROAD
La Vanette
Le projet
Le retour
Les aurevoirs
Les prepas
Notre com
notre parcours
Qui sommes nous

Menu

laspid
Une histoire de famille


Le Pakistan

Nous arrivons a la frontiere.

Accueil chaleureux dans un petit batimemt de fortu-ne. Les 1eres formalites se font sur les genoux. Felix devient vite l attraction principale de toutles douaniers, et chacun a tour de role de se prendre en photo avec la Star Felix, apres lui avoir offert un gateau. Photos prises et Star Felix recupere, visas tampones (nous verifions quqnd meme car dans l euphorie...) Nous rejoignons un second poste de douane : grande piece avec quelques tables au fond et un monsieur qui nous fait signe derriere l une d elle. Nous nous avencons tous 3.

L ambiance est de suite tres decontractee, ambiance salon de the: nous discutons de chose et d autre en Anglais autour d un verre  d eau. Formalites terminee la discution continue autour d un succulent the au lait et de biscuit que Felix mange sans compter et cesse donc de promener cette chaise en plastique que meme que c est trop drole qund ca fait du bruit et que ca resonne!!!

Bon, c est pas tout, mais nous avons 280 km a faire avant la nuit pour rejoindre BALDANDIM, ou nous avons campe dans la cour du poste de police ( installation tres sommaire, qu om qualifirait de vetuste et delabree!!! Nous decouvrirons plus tard qu il s agissait en fait d un bien confortable batimemt vu le reste de pays!!!)

Ce matin, "bon anniversaire momTiti. Que tu es grand, 15 mois aujourd hui!!!"

Nous partons direction QUETTA a environ 300 km. Revel difficile et un peu tardif a cause du decalage horaire (+1h30 a l heure d Iran soit +4h a l heure de France). Nos escortes militaires sont tres sympas et aimemt rigoler et surtout sont tres amis avec felix qui ne cesse d etre photographie.

Nous sommes escortes jusqu a 100km environ de QUETTA. Puis bivouac dans les ;ontagnes bien caches.

 

Le lendemain, nous traversons QUETTA et nous decouvrons ce que veut dire ville pakistanaise : tout est concentre dans des odeurs... : hommes, betes, boutiques, gamims, autos, ordures, motos... tous au meme endroit... indescriptible!!!

 

Direction JACOMABAD toujours sans escorte. Peu apres SIBI, nos rencontrons une charmamte nombreuse famille pour une pause the et photos.

 

Peu apres SIBI, l escorte reprend du service et ne nous lache plus. Nous dormons au poste de police de JACOMABAD peu confortable mais pas retire d argent pour un hotel.

Le lendemain, difficile de se debarrasser de l'escorte, mais nous y arrivons.

Nous roulons le jour en traversant des villages et villes plein de monde, plein d'ordures, plein de bruit, plein de poussiere et que de sourires d'hommes. Et ouii, le PAKISTAN, pays d'hommes. Les rares femmes que nous croisons sont tres discretes et jamais seules.

Apres un bivoouac dans les vergers, nous decidons de bivouaquer dqns le desert derriere un abri desafecte. Ce soir, Felix est dans un mauvais soir et use genereusement de ses codes vocales ce qui est tres pratique pour bivouaquer discretement . Si bien, que, armes de fusils de chasse et haches, une demie douzaine d'hommes viennet a nous. On comprend rien a ce qu'ils disent mais Manu remarque bien les armes, surtout celles pointees sur lui, alors pas de gaffes. Chris s'est postee devant la tente de Felix, prete, a la moindre attaque, a repliquer, saisir une hache, couper les fusils en deux et decapiter les mechants mais grace au flegme et au pacifisme de Manu, nul besoin.  "Hello" lance Manu en tendant la main en direction des hommes. Apres une incomprehensible tentative de dialogue, voila les hommes rasures. Accolades avec Manu. "No tension, no tension" lance l'un d'eux la main sur le coeur. Presentation de Chris et felix. Le plus ancien propose que nous deplacions le campement jusque chez lui. Nous lui promettons plutot de se joindre a sa famille pour le the le lendemain matin. RDV pris, chacun regagne ses quartiers.

Nuit tres calme dans le desert.

Au matin, comme prevu, nous allons prendre le the avec nos voisins confortablememt installes sur une natte suspendue au soleil su desert apres une sceance photo de Felix dans l'enclos des chevres.

Ensuite nous visitons le fort Mogol de DERAWARE : site magnifique et pas frequente.

Sur la route, Touc-touc, immenses et gros camions (demeusurememt charge), charrettes tractees par anes ou boeuf ou dromadaire, mobylettes, autos tres deglinguees, et autos plus recentes se cotoient. Ici, pire qu'en IRAN, la regle d'or est d'oublier, le code de la route et principe de conduite apprises a l'auto ecole et de rappeler a notre bon souvenir nos bonnes vielles parties de jeux de circuit videos, c'est parfois tres droles et souvent on serre les fesses.

Apres un bivouac dans un verger nous arrivons a LAHORE. TERRIFIANT!!!!! Des images de fin du monde s'offrent a nous et au fur et a mesure que nous arpentons boulevards et rues de cette ville, a la recherche d'un hotel. Ville encombree, bruyante, noire, sombre et polluee ... le soleil ne fait meme plus l'effort de percer, de ses rayons, la couche de pollution. Ca fait frissoner, sachant qu'il s'agit de la deuxieme grande ville du Pakistan, centre culturel, intellectuel et industriel; Il est vrai qu'en peripherie le quartier des universites presente mieux.

 

Apres prospection de plusiers hotels minables, glocs, aux draps largememt marques des empruntes des anciens locataires, aux sols terreux,... nous dormons au LAHORE HOTEL: prestations et tarif corrects.

 

Nous visitons le fort de Lahore ou nous sommes vraiment la curiosite a voir, nous sommes salues, questionnes et photographies sous tout les angles, difficile de passer inapercus.

 Et demain 4 decembre, nous prendrons la direction de l inde.

Nous profitons aussi ce jour de cette connection Internet pour faire notre demamde de visa Iranien (pour notre retour) et ce sur demande du consulat Iranien ou nous nous sommes rendu ce jour.

A bientot en INDE. Merci a vous tous pour vos chaleureux messages qui nous encouragent a tenir le recit a jour!! Nous pensons bien a vous et Felix grandi a vu d oeil.


Publié à 08:49, le 12/12/2009, dans 10 PAKISTAN, Lâhore
Mots clefs : lahore